RN1 Coyah-Mamou-Dabola : Alpha Condé lance le bitumage, à Linsan

Print Friendly, PDF & Email

Lancés il y a quelques moments par le Président de la République, les travaux de reconstruction du tronçon Coyah-Kindia-Mamou-Dabola avancent à grand pas par l’entreprise chinoise CRBC.

Ce mercredi, 14 octobre, le président Alpha Condé, en compagnie du ministre des Travaux publics, Moustapha Naïté et les responsables de l’entreprise en charge d’exécuter les travaux a officiellement lancé le démarrage de l’application de la planche d’essai de la couche de base.

Selon Mohamed Chahed, chef de la mission de contrôle du bureau d’études EGIS, l’application de la planche d’essai est une étape à la réalisation de la couche de base.

”Avant de commencer la couche de base, on fait une planche d’essai pour expérimenter pas mal de chose sur la route tel que l’atelier de compactage. Une fois que cette planche d’essai est faite, on entame la réalisation de la couche de base”, dit-il, avant d’informer que le peu de retard accusé pour l’instant s’explique par des problèmes dont la Covid-19 qui continue malheureusement d’endeuiller la planète. Poursuivant, il dira que les travaux reprendront dès ce mois d’octobre.

Quant au niveau d’avancement des travaux, il indique que de manière globale à 25% et que l’entreprise fera tout pour rester dans le délai contractuel à savoir achever la totalité du projet au mois de février 2022.

Pour sa part, le ministre des Travaux publics s’est dit heureux de voir les travaux atteindre ce niveau malgré certaines perturbations dues à la pandémie (Coronavirus).

”Après le temps mis pour les investissements, le temps pour les études et la procédure d’appel d’offres, nous sommes en train de reconstruire avec la clairvoyance et la vision du chef de l’État, 521 kilomètres (Coyah-Kindia-Mamou-Dabola-Kouroussa). Aujourd’hui, c’est la planche d’essai pour le volet Coyah-Kindia-Mamou-Dabola, long de 370 kilomètres qui est revenu à 354 kilomètres. Parce que des montagnes ont été évitées et on a essayé de faire en sorte que les agglomérations soient évitées pour qu’il ait moins de kilométrage pour arriver à Dabola. Donc nous sommes pratiquement à la phase de finalisation des premiers 81 kilomètres. C’est donc les premiers bitumes qui sont lancés aujourd’hui par le chef de l’État”, dit Moustapha Naïté.

S’adressant aux usagers de ce tronçon, il les a invités à la compréhension et surtout qu’ils sachent que les travaux terminés, tout le monde sera dans le confort.

Youssouf Keita, depuis Linsan (Mamou)

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.