Routes : le carrefour donnant son nom à la ville de Mamou est en dégradation avancée

Print Friendly, PDF & Email

Les routes de Mamou, de tous les axes, sont dégradées que ce soit la nationale sur Faranah, ou celle qui mène à Dabola, ou encore celle qui débouche sur Dalaba et même celle de Kindia. Ce qui revient à dire qu’à l’intérieur de la préfecture, c’est un calvaire total qui est vécu au quotidien.

Visiblement, certaines de nos routes sont d’une praticabilité saisonnière. Pendant la saison sèche, le carrefour Luna d’où toutes les routes partent pour le reste de Guinée (la Forêt, la Haute Guinée, la Moyenne Guinée ou la Basse Guinée ndlr), connaît une forte dégradation. Des voix se sont élevées pour réclamer la réfection de ce carrefour sans être entendues. Des bonnes volontés se sont manifestées mais, en lieu et place du bitume, elles ont mis du béton armé. Sauf que des critiques ont fusé de partout pour saper ces travaux. Actuellement, le passage à ce carrefour est très compliqué pour ne pas dire impossible en ce sens que des trous béants avec des flaques d’eau ont mis à rude épreuve le travail déjà fait en ciment. Pendant cette saison des pluies, il est difficile de se frayer un passage, ce qui provoque souvent des accidents. Parfois, pour signifier son existence, la police routière tente de réglementer la circulation.

Espérons que les appels seront multipliés afin qu’ils tombent dans de bonnes oreilles. Histoire de voir des dispositions prises pour la réhabilitation de ce carrefour devenu un passage pour se rendre à n’importe quelle destination de la Guinée.

Ousmane Loppe Barry, correspondant à Mamou

 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.