RPG Faranah : le torchon brûle entre le député uninominal et le SG de la section 4

Print Friendly, PDF & Email

L’élection présidentielle s’approche à pas feutrés, pendant ce temps une crise éclate au sein du Rpg Arc-en-ciel de Faranah. L’acte s’est produit ce jeudi 17 septembre 2020 au quartier Sirikoleny 2 aux environs de 17 heures.

Ce sont les jeunes proches du secrétaire général (SG) de la section 4 qui se sont mobilisés pour aller disperser avec force d’autres militants et sympathisants du parti au pouvoir par des jets de pierre. Le secrétaire général du RPG section 4 Ibrahima Kourani Camara dénonce une mauvaise gestion et le manque de transparence au sein du parti avant de pointer un doigt accusateur sur le député uninominal.

Joint par téléphone, le secrétaire général de la section 4, Ibrahima Kourani Camara, donne sa version des faits.

« Je n’étais pas au courant de cette réunion ce soir. À un moment donné, il y a eu un petit problème entre le député uninominal et moi par rapport à la gestion du parti. Certaines choses se passent au sein du parti sans transparence. C’est ce que j’ai revendiqué. Ça fait 2 voire 3 semaines, je suis écarté de toutes les activités du parti. Ils ont dit de ne plus m’informer par rapport à la gestion du parti. Et, je gère plus de 12 mille personnes dans mes 3 quartiers et les districts. Je suis du même quartier que le député uninominal. Hier mercredi, j’ai délégué la Directrice préfectorale de l’action sociale vers lui (député uninominal ndlr) pour lui dire d’arrêter, 2 réunions différentes dans une même section. Lui-même (député uninominal) a préparé son secrétaire général pour me remplacer et il a préparé une autre Dame comme présidente des femmes. Pour preuve, il a délégué cette femme qu’il a préparée pour aller à la rencontre des présidentes de femmes dans une rencontre du parti à Kankan. Ma présidente n’a pas été informée de cette rencontre à Kankan. Sa présidente qu’il a préparée, c’est cette dernière qui est allée à Kankan. La nouvelle équipe qu’il (député uninominal ndlr) a préparée, c’est cette équipe qui a organisé ce soir. La présidente des femmes, le président de jeunesse et le secrétaire général de la section 4 ne sont pas informés.

C’est pourquoi, les jeunes du quartier disent qu’aucune réunion du parti ne sera organisée si leur secrétaire général n’est pas informé. Et, politiquement, c’est le secrétaire général du parti qui doit inviter les militants et sympathisants à une réunion. Ce ne sont pas les individus qui se lèvent comme ça pour organiser une réunion. C’est pourquoi, les jeunes ont dit “Non” », dira-t-il.

Pour sa part, Mamady Sanoh, un des meneurs de cette révolte des jeunes du quartier nous a confié : « Les jeunes ont boycotté le meeting ce soir pour la raison suivante : tout le monde sait que le Rpg arc-en-ciel est composé de 4 sections à Faranah centre. Notre quartier Sirikoleny 2 fait partie des 3 quartiers qui composent la 4ème section du parti. Déjà, nous avons un secrétaire général. Mais nous avons constaté qu’ils tiennent des réunions sans informer notre secrétaire général, sans rien lui dire. Donc, nous avons compris qu’ils veulent diviser les citoyens de notre quartier. Et c’est l’union qui est dans notre quartier. Nous ne sommes pas là pour une division. C’est pourquoi, nous, jeunes, nous nous sommes consultés. Nous nous sommes réunis pour échanger afin de se donner des idées. C’est pourquoi, nous sommes allés leur (organisateurs du meeting de ce soir ndlr) poser les questions suivantes : Quelle réunion faites-vous dans notre quartier ? Ils ont répondu “la réunion du Rpg”. Est-ce que vous avez informé notre secrétaire général ? Ils ont répondu “Non”. On leur a dit d’arrêter. Donc, nous avons interrompu le meeting parce que nous ne connaissons que notre secrétaire général qui est Ibrahima Kourani Camara. On ne connaît ni Paul ni Pierre, c’est Ibrahima Kourani Camara que nous connaissons, c’est lui que nous reconnaissons. »

Poursuivant, Monsieur Sanoh réaffirme haut et fort : « Demain, nous irons rencontrer le préfet pour lui dire de mettre fin à toutes manigances dans notre quartier. Si notre secrétaire général n’est pas informé d’une réunion du parti, on va interrompre. Et s’il (secrétaire général ndlr) est informé d’une réunion, on va soutenir cette réunion. Nous soutenons le Rpg arc-en-ciel et notre secrétaire général. Il n’y a pas de division chez nous. »

Lanciné Kéita, correspondant à Faranah

 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.