RTG: la nomination de Fana Soumah saluée par les travailleurs

Print Friendly, PDF & Email


Après la nomination de Fana Soumah, à travers un décret lu hier soir à la télévision nationale, au poste de Directeur Général de la Radiodiffusion Télévision Guinéenne (RTG) par le président de la transition, le colonel Mamadi Doumbouya, ce Jeudi 11 novembre, les travailleurs de la RTG massivement mobilisés dans la cour et dans les différents compartiments de la grande maison ont salué cette nomination.

Rencontré sous le hall de l’immeuble de la RTG, Abdoul Aziz Baldé, journaliste à la  télévision nationale, stagiaire près d’une dizaine d’années et qui n’a jamais été contractuel, ne cache pas sa joie : « Aujourd’hui, c’est une liesse populaire. Du rez-de-chaussée au 3ème étage, tout le monde est content. Cela démontre qu’il y a des attentes. Fana est venu comme une opportunité. Nous, en tant que stagiaires, nous pensons qu’il va porter notre projet, parce qu’il a beaucoup souffert. Il faut le reconnaître, il a été stagiaire, reporter, il connaît les maux dont souffrent les stagiaires, avant d’être un grand présentateur et aujourd’hui directeur général. Nous savons que la RTG n’engage pas à la fonction publique mais il peut bien sûr porter notre projet auprès de notre ministère de tutelle, c’est-à-dire au ministère de l’Information et de la Communication, pourquoi pas au ministère de la Fonction publique, ou au président de la Transition. Donc nous attendons beaucoup de lui…».


Poursuivant, Makalé Soumah, présentatrice du Journal Télévisé, a fait savoir que les mots seuls ne sauront pas l’exprimer.

 «Vous-même vous avez vécu depuis ce matin. Moi, au-delà de cette ferveur, ce n’est pas le départ de Savané en tant que tel, maintenant mon problème ce sont les attentes des travailleurs de cette maison. Fana est venu, c’est quelqu’un qui connaît cette maison comme la paume de sa main. Il a travaillé longtemps, il a gravi tous les échelons, nous attendons beaucoup de choses de lui parce qu’il connaît tous les problèmes de la maison. Il les a vécus au même moment que nous et nous attendons que cette maison soit rééquipée, que l’union soit ramenée dans cette maison, qu’une meilleure atmosphère de travail soit rétablie. Donc, ce sont mes attentes. Je ne parlerai pas de joie… Avec l’arrivée de Fana, les attentes sont énormes. Il y avait beaucoup de frustrations, beaucoup de choses qui ont gangréné cette maison, qui ont occasionné la suspicion dans cette maison. Les travailleurs se faisaient dos, personne n’avait plus confiance à l’autre et ça, c’est très grave et ça ne favorise pas un meilleur environnement pour le travail. On espère qu’avec l’arrivée de Fana cela va changer positivement.», a-t-elle expliqué.
Pour ce qui est de la cérémonie de passation de service entre le DG sortant et entrant, une source nous a confié que c’est le rapport de la gestion de Sékouba Savané  qui est vivement sollicité.

Mamadou Yaya Barry

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.