Sacs de riz, bidons d’huile : des poux sur le crâne rasé du syndicaliste Aboubacar Soumah

Print Friendly, PDF & Email

La Guinée est malade. Mais surtout de ses syndicalistes. Le syndicaliste Aboubacar Soumah qui appelle les enseignants à faire le vide depuis plusieurs jours a comme vendu son âme. Sur les ondes de la radio Espace fm, lundi, un enregistrement sonore de Soumah -lâché  par un certain Mansa Doumbouya de la cellule de com du SLECG dissident, le même qui a enregistré le ministre Kalil Konaté- a été balancé. Comme la terre qui croule sous les pieds de ces syndicalistes vendus, cinq sacs de riz et des bidons d’huile ont suffi pour qu’ils maintiennent leur mouvement de grève. Au grand dam des populations qui ont perdu deux de leurs enfants. Le sieur Soumah accuse un certain Portos d’avoir déposé du riz et de l’huile  -offerts par une association (?)- à sa femme. Nous reviendrons sur les enregistrements sonores qui font honte au mouvement syndical. Pauvres de nous….

Mediaguinee

  1. guilavogui 3 ans il y a
    Repondre

    La guerre de communication. Quand le pouvoir fait semblant de soutenir l’éducation.
    Pauvre Guinée!!!

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.