Connect with us

Societé

SADEN 2020 à Kankan : le discours du Directeur général de l’Agence Guinéenne pour la Promotion de l’Emploi

Published

on

Excellence Monsieur le Premier Ministre;

Mesdames et Messieurs les Membres du Gouvernement ;

Monsieur le Gouverneur de la Région administrative de Kankan ;

Monsieur le Préfet de Kankan ;

Monsieur le Maire de Kankan ;

Mesdames et Messieurs les Hauts Cadres de l’Administration ;

Chers invités ;

Mesdames et Messieurs de la Presse ;

Mesdames et Messieurs :

L’Agence Guinéenne pour la promotion de l’Emploi (AGUIPE) a pour mission la mise en œuvre de la politique du Gouvernement dans les domaines de promotion de l’emploi et d’observatoire de l’emploi et des métiers.

Sa base de données mise en place en 2014, est constituée de plus 30 milles demandeurs d’emploi à ce jour et ses services sont accessibles physiquement à travers des conseillers dans 14 localités de notre pays.

Le manque de débouchés, malgré ces accompagnements, conduit très souvent de nombreux demandeurs vers l’entrepreneuriat qui ne devrait pas être considéré comme un rempart au chômage si on veut le réussir.

En prenant la tête du SADEN, nous nous sommes fixés comme objectifs :

  • La promotion de l’Entrepreneuriat et l’enracinement de la culture entrepreneuriale en Guinée ;
  • L’essor de l’entrepreneuriat un levier de développement contribuant à la création ou à la croissance d’activités créatrices d’emplois et de revenus ;

Mesdames et Messieurs chers invités :

Le succès de la dernière édition nous permet aujourd’hui d’être réuni à Kankan, pour répondre aussi au souhait exprimé par la cinquantaine d’entrepreneurs de la Haute Guinée et de la Guinée Forestière venus au SADEN 2019 à Conakry et désireux d’abriter les SADEN Régionaux.

Je profite pour dire aux porteurs de projets et Entrepreneurs de la Guinée Maritime et de la Moyenne Guinée, qu’ils auront aussi un SADEN ; celui de Kindia qui se tiendra le 1er février 2020, avant l’étape de Conakry prévue les 11 et 12 mars 2020 tous avec pour thématique : faire de l’entrepreneuriat un levier de développement des chaines de valeur agricole.

Excellence Monsieur le Premier Ministre,

Mesdames et messieurs ;

Il y a cinq (5) ans, plus précisément les 26 et 27 juin 2014, se tenait à Malabo, en Guinée équatoriale, le 23è Sommet de l’Union africaine (UA) des chefs d’Etat et de Gouvernement réunis sur le thème de l’agriculture : ”Transformer l’agriculture africaine pour une prospérité partagée et l’amélioration des moyens de subsistance, à travers les opportunités de croissance inclusive et de développement durable”.

Une occasion pour les dirigeants africains d’appeler à un rôle accru de l’agriculture dans la transformation de l’Afrique, se faisant ainsi l’écho des directions stratégiques que la Banque africaine de développement (BAD) a adoptées dans sa Stratégie 2013-2022, avec une approche de chaîne de valeur pour promouvoir une croissance inclusive sur le continent et d’esquisser une série de recommandations :

  • Considérer l’agriculture comme un business, et non plus comme une activité de développement;
  • La nécessité de stimuler la recherche et les technologies agricoles;
  • Poursuivre les investissements dans les infrastructures agricoles, y compris la transformation des produits agricoles, et la nécessité d’instaurer une approche de chaîne de valeur;
  • Engager impérativement des réformes pour accompagner l’accès aux marchés agricoles et les activités de transformation;
  • Améliorer d’urgence la productivité dans l’agriculture et l’agro-industrie pour attirer plus de jeunes;

Excellence Monsieur le Premier Ministre ;

En droite ligne de ce sommet ; autour des opportunités de croissance inclusive et de développement durable, le gouvernement guinéen au-delà des activités traditionnelles des départements et autres structures de l’Etat ; conformément à sa politique de développement, fait du partage de la prospérité un objectif de premier plan à travers notamment de nombreuses initiatives novatrices, sous l’impulsion du Président de la République, Chef de l’Etat. D’où votre présence dans la région et soyez-en vivement remercier.

Mesdames et Messieurs ;

Ces initiatives ; afin de favoriser la création d’emplois, d’améliorer les opportunités d’affaires et les conditions de vie de la population, portent sur la création en 2019 de l’Agence nationale de financement des collectivités (ANAFIC), de Fonds de développement des communes de Conakry (FODECON), de l’Agence guinéenne de financement du logement (AGUIFIL) et de l’Agence nationale d’inclusion économique et sociale (ANIES) avec une importante composante sur l’appui aux personnes pauvres dans les secteurs de l’agriculture et de l’entrepreneuriat ; volet au cœur des activités retenues du SADEN 2020.

Chers Entrepreneurs et porteurs de projets ;

Les agriculteurs sont de plus en plus confrontés aux risques d’affaires. Ceux-ci font désormais partie de leurs décisions quotidiennes, qu’ils soient inhérents à la production, à la transformation des produits à la ferme, à la commercialisation ou à la gestion.

Il faut donc disposer d’outils pour bien les prévoir et les gérer. L’entrepreneuriat agricole devient alors un modèle de développement pertinent en toute cohérence avec les défis que posent les changements des politiques agricoles.

L’entrepreneuriat est un ensemble de valeurs qui s’acquièrent, peu importe le milieu dans lequel on évolue. D’abord, il y a la créativité qui se traduit par l’habileté de voir les choses différemment. Les producteurs entrepreneurs ont tout avantage à en côtoyer d’autres et à sortir de leur zone de confort. Le réseautage leur permet d’élargir leurs horizons ; d’où la notion de « chaine de valeur ».

Un partenariat stratégique entre des entreprises interdépendantes qui entretiennent des liens de collaboration pour apporter progressivement une valeur ajoutée aux consommateurs finaux, ce qui se traduit par un avantage concurrentiel collectif.

Dans le domaine de l’Agroalimentaire, les chaînes de valeur agroalimentaires visent à accroître son avantage concurrentiel en collaborant à un projet réunissant des producteurs, des transformateurs, des spécialistes en commercialisation, des entreprises de services alimentaires, des détaillants et des groupes de soutien, comme des expéditeurs, des groupes de recherche et des fournisseurs.

Chers invités ;

Une des recommandations fortes de la première édition, est l’instauration de SADEN régionaux, qui vise à contribuer davantage à l’effort d’éclosion d’un secteur privé inclusif, fort et créateur d’emplois pour les jeunes sur toute l’étendue du territoire national.

Le but de ces phases préparatoires est de contribuer à la vulgarisation de l’esprit d’entrepreneuriat et de mieux outiller les participants aux techniques de développement d’affaires.

L’objectif visé est de créer un cadre d’échanges entre les entrepreneurs de la capitale et ceux de l’intérieur du pays d’une part et entre les entrepreneurs de l’intérieur du pays ou de régions différentes d’autre part ;

Renforcer les capacités des entrepreneurs locaux dans le cadre de la politique du contenu local ;

Mettre en lien les entrepreneurs guinéens de l’étranger et ceux de la Guinée et contribuer à bâtir des champions locaux.

Mesdames et messieurs ;

Au-delà de ces objectifs, pour nous organisateurs, ce projet impactera l’exode rural et les migrations en favorisant le retour de la dispora désireuse de contribuer au développement du pays. Il réduira le flux d’immigration et d’exode rural par la contribution au relèvement du taux de l’employabilité des

jeunes. Il bénéficiera principalement aux entrepreneurs en activités et porteurs de projet, les personnes vulnérables jeunes et femmes entrepreneurs de nos régions.

Je voudrais pour terminer et au nom de Monsieur le Ministre de l’Enseignement Technique, de la Formation Professionnelle, de l’Emploi et du Travail, remercier l’ensemble de nos partenaires et participants à la présente activité ; remercier le gouvernement pour les efforts inlassables qui ont favorisé cette rencontre. Merci à Monsieur le Premier Ministre qui nous a fait l’honneur de présider la présente malgré son agenda très chargée. A Monsieur le Président de la République toute notre reconnaissance pour l’appui et l’encadrement sans cesse renouvelés.

JE VOUS REMERCIE.

Sékouba MARA

Directeur Général de l’Agence Guinéenne pour la Promotion de l’Emploi-AGUIPE

 Transmis par la Cellule de Communication du Gouvernement 

 

Print Friendly, PDF & Email
Publicités
Continuer la lecture
Advertisement
Cliquer ici pour Commenter

Laisser un commentaire

Publicités