SADEN 2021: les lauréats reçoivent le 1er versement de leurs subventions

Print Friendly, PDF & Email

Les lauréats de la 3ème édition du SADEN ont reçu  mercredi 7 juillet 2021 le paiement de leurs subventions remportées en juin dernier à l’occasion de la finale du Salon des Entrepreneurs. Cette remise qui a eu lieu au siège de l’Agence Guinéenne pour la Promotion de l’Emploi (AGUIPE) n’était que le paiement de la moitié des 30 millions remportés au concours. Quatre (4) entreprises représentées à la remise ont bénéficié chacune d’un chèque de 15 millions de francs guinéens.

Selon Dr Imedine Touré, vice-président du SADEN, en plus d’accompagner financièrement les lauréats, ces entreprises bénéficieront aussi de formation.

« C’était de notre obligation de les accompagner financièrement. Et au-delà des aspects financiers, ces entreprises bénéficieront aussi de formation, de renforcement des capacités, d’appui technique mais également d’un accompagnement complet en termes de stratégies, en termes de suivi et évaluation et de mise en œuvre de leurs projets. Ces lauréats, avant tout, c’est des gagnants de concours donc on  attend qu’ils mettent en œuvre les projets pour lesquels ils ont postulé. Donc ça c’est pour nous très important, ils ont pris des engagements à travers leurs projets qu’ils veulent réaliser pour leur bien-être personnel, mais au-delà c’est pour le bien-être même du pays. On crée de l’emploi, on crée des entreprises, on améliore la qualité de vie des gens, on apporte des services. La deuxième chose qu’on attend, c’est qu’ils puissent être responsables dans l’utilisation des fonds. Aujourd’hui, on veut de la redevabilité. Le SADEN est exigeant sur les fonds mis à disposition. Aussi petits soient-ils, pour nous, il est important que quand on prend un engagement on puisse l’exécuter. Et ça, c’est une attente vis-à-vis des différentes entreprises. Mais au-delà, on n’est pas là pour les contrôler mais plus pour les accompagner et qu’ensemble on fasse de l’entrepreneuriat un levier de développement de notre pays », a-t-il expliqué.

Ibrahim Camara, président de la coopérative des jeunes pour le développement agricole (COJDAGUI) a aimé recevoir son prix.

« Je suis très content de ce prix parce qu’il va me permettre d’augmenter nos capacités d’investissement par rapport à nos capacités de roulement. On a perçu pour cette première tranche 15 millions. Nous allons utiliser une partie de ce fonds en investissement, c’est-à-dire achat des équipements complémentaires et une partie dans le fonds de roulement, c’est-à-dire l’achat de la matière première et certains consommables », a-t-il déclaré.

Pour Fatoumata Mambia Soumah, associée du projet Five aux entreprises Five, cette première tranche est très importante.

« Je suis vraiment ravie et très contente d’avoir cette première tranche qui va beaucoup nous aider à démarrer nos activités. Du coup, je remercie les organisateurs, qu’ils continuent d’aller sur ce chemin d’aider beaucoup de jeunes à réaliser leurs rêves, parce qu’il ne s’agit pas d’avoir des idées si vous n’avez pas d’accompagnement. Si vous n’avez pas quelqu’un qui peut vous pousser, ça n’a vraiment pas de sens », a-t-elle estimé.

La deuxième tranche du paiement étant prévue dans quelques mois, les lauréats devront justifier les dépenses de ce premier versement pour pouvoir disposer de leurs seconds paiements.

Maciré Camara

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.