SADEN- Des entrepreneurs à l’école de la gestion de la trésorerie pendant et après la Covid-19

Print Friendly, PDF & Email

Le Salon des Entrepreneurs de Guinée (SADEN) a animé une conférence, au compte de la troisième saison de Focus Saden, portant, sur la gestion de la trésorerie en période de crise et la restructuration pendant et après la COVID-19. L’activité s’est tenue samedi 21 Novembre, à Lambanyi à “TOUGUEDA Village d’Opportunités.

À l’entame, la conférencière, Madame Baldé, née Néné Oumou Bah, qui est une experte Comptable inscrite à l’ordre des comptables de Guinée, première femme experte comptable, associée et co-gérante du cabinet AAM, qui intervient dans le domaine de l’audit a parlé d’une manière optimale de la trésorerie pendant et après la COVID-19 “parce que demain doit se faire aujourd’hui, il faut anticiper.”

À en croire Mme Baldé, « les mécanismes qui s’offrent à eux Il faut nécessairement faire un plan de trésorerie pour tout, parce qu’un outil de trésorerie c’est un outil de communication, d’anticipation et de gestion ».

En effet, dit cette experte, la question c’est « Comment il fallait construire ce plan de financement, en période de crise et après, puisque voyez-vous dans les conditions de l’environnement normal de la gestion d’une entreprise, on fait des plans de financement, mais ces plans de financement sont différents des plans de financement en période de crise, parce qu’il y a beaucoup d’actions à faire en période de crise, il y a beaucoup d’actions qu’on sous-estimait en temps normal et qu’on mette maintenant en avant et pendant la crise, il y a beaucoup d’éléments qui entrent en jeu, notamment les mesures gouvernementales ».

Aminata Duran Kourouma, de la Société Guinea Work-Sarl, participante, entrepreneuse de son état, a rappelé les conditions que son entreprise a mises en place pour faire face à la pandémie de COVID-19.

« C’est la restructuration du personnel, une réduction de salaire, une solution de congé technique pensant trois mois…et maintenant nous avons retrouvé tous le personnel et les activités de l’entreprise continuent », ajoute-t-elle.

Pour finir, Mamadou Ly, coordinateur général de la société MM Global Sorsing, qui est une entreprise guinéenne spécialisée dans l’outillage et la fourniture des matériels industriels a dit toute sa satisfaction.

« C’est un moyen d’encourager les entrepreneurs et encourager ceux qui ne sont pas dans le domaine de l’entrepreneuriat d’entreprendre », s’est-il réjoui.

Mamadou Yaya Barry

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.