Saikou Yaya Barry : ‘’ils voulaient assassiner Sidya Touré…’’

Print Friendly, PDF & Email

Selon Saikou Yaya Barry, secrétaire exécutif de l’union des Forces Républicains (UFR), la résidence de Sidya Touré a été attaquée vendredi aux environs de 4heures.

“Un des pickups est rentré à l’intérieur de la cour. Devant le portail, il y avait cinq jeunes. Ces jeunes ont ouvert le portail et ça a permis à ce pick up de s’introduire à l’intérieur et c’était des policiers lourdement armés qui sont dans une voiture VA. Nous savons que c’est l’Etat, ce sont des gens qui travaillent au service de l’Etat qui les ont amenés à cette heure-là pour s’attaquer au président Sidya, dans l’intention de l’assassiner et mettre le pays dans une situation incontrôlable », croit Saikou yaya Barry.

A l’en croire, les policiers lourdement armés se sont confrontés à plus de deux cents jeunes dans la cour.

« À chaque approche des élections, nous décidons de sécuriser la résidence du président et sa personne. Donc, ça été un étonnement pour eux (les agents) de constater cela à leur arrivée, ils ont coupé le courant dans le secteur de La Minière. Nous avons un groupe électrogène qui s’allume automatiquement, ça a permis de les identifier et savoir qu’ils ont des armes extraordinaires et qu’ils sont venus faire du mal. Vu le monde, il ne pouvait pas tirer parce qu’il allait avoir du carnage, même eux ils n’allaient pas s’en sortir », lance Saikou Yaya Barry. Soulignant que la confiscation du passeport de Sidya Touré c’est pour non seulement l’empêcher de quitter le pays mais aussi pour l’assassiner. Toutefois, le parti envisage de porter plainte contre les ‘’agresseurs’’.

Rachidatou Bah, stagiaire

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.