Connect with us

Societé

Saikou Yaya révèle : ‘’ils sont en train de détruire Kaporo-rails et Kipé2 pour vendre à des particuliers et surtout des étrangers’’

La démolition en cours des maisons à Kipé2 et Kaporo-rails a été largement abordée ce samedi, 16 mars, à l’assemblée générale de l’Union des Forces Républicaines (UFR) par l’honorable Saikou Yaya Barry qui présidait la rencontre. Le secrétaire exécutif de la troisième force politique du pays a estimé que ces terres appelées resservent de l’État seront vendues aux particuliers et l’argent n’ira pas au trésor public.

 »Actuellement, ils sont en train de faire les listes des gens qui veulent acheter ces terrains et ils vont manger cet argent. Ils sont en train de détruire Kipé 2 pour vendre à des particuliers et surtout à des étrangers. Regardez derrière camp Boiro, ils ont vendu aux Chinois, regardez Fondis, ils ont vendu à un libanais, regardez les abords, ils ont en train de pousser la mer pour vendre. Les Guinéens qui ont fait 30 à 40 ans dans les maisons, on détruit pour des gens qui ne sont pas des Guinéens. Ce n’est pas une affaire d’ethnocentrisme parce qu’il y a toutes les ethnies là-bas », dit-il.

Par rapport à une éventuelle modification de la constitution, le député de l’UFR dit inviter les Guinéens à se lever pour barrer la route au président Alpha Condé.

 »Il faut se lever pour combattre l’injustice, elle commence par le changement de cette constitution. On était à la défensive, maintenant, je demande tous les citoyens d’êtres à l’offensive contre les renégats de la nation. Je demande à tous les jeunes de Guinée, à toutes les femmes de Guinée de se lever contre les renégats qui veulent piller le pays, qui veulent détruire la Guinée et qui veulent changer notre constitution. Les gens là, il faut les indexer, il faut les arrêter, il faut les empêcher de vie. Ces gens-là sont des anti-guinéens. Alpha Condé n’aime pas le Guinéen, il utilise ceux qui sont envoûtés par l’argent », a-t-il conclu.

Mohamed Cissé

 

 

Continuer la lecture
Cliquer ici pour Commenter

Laisser un commentaire

Suivez-moi sur Facebook

Suivez-moi sur Twitter