Salon des entrepreneurs de Guinée-SADEN : Pour la promotion de l’esprit entrepreneurial 

Print Friendly, PDF & Email

Au cours d’un point de presse ce samedi 4 juillet 2020 dans un réceptif hôtelier de la place, le comité d’organisation du Salon des Entrepreneurs de Guinée a présenté les 53 projets présélectionnés pour le compte du social entrepreneurship.

Dans son discours d’ouverture, le directeur général de l’AGUIPE et président du comité d’organisation du SADEN, Sékouba Mara, a indiqué que l’objectif est de « Protéger les PME contre les impacts de l’épidémie ; permettre à des entreprises de poursuivre leurs activités, parce que nombreuses d’entre elles ont vu leurs activités totalement arrêtées ; maintenir ou créer des emplois en cette période ; stimuler l’innovation et la créativité des jeunes ; faire participer les entreprises au maintien de la stabilité de l’économie guinéenne », dit Sékouba Mara.

Ajoutant que c’est « Une initiative de la Banque Mondiale à travers ses partenaires de l’équipe AGUIPE et surtout du SADEN, pour faciliter et essayer de juguler auprès des entreprises, notamment, la population en général les difficultés qu’ils ont connues quant à l’avènement de la COVID dans notre pays », souligne le président du Comité d’organisation du SADEN.

Partenaire de l’évènement, la représentante-pays de la SFI, Alexandra Célestin, a dit en bref les raisons qui motivent son institution à accompagner cette initiative.

 

« Nous accompagnons le projet non seulement pour promouvoir l’esprit d’entreprenariat au sein de la jeunesse guinéenne, mais également pour impulser une réflexion autour de solutions adaptées aux problématiques liées à la COVID-19 », dit-elle.

Rappelant par ailleurs qu’en Guinée le portefeuille d’investissement de la SFI « Couvre les domaines minier, financier et d’infrastructures d’accueil pour un portefeuille de près d’un milliard de dollars, dont 328 millions d’investissements directs. »

Dans son intervention de clôture, Mohamed Sacko, au nom du Projet de Développement Agricole Intégré de Guinée (PDAIG), est revenu sur les motivations de son institution en ces termes : « Pour notre participation à cet évènement, il s’agit d’un appui qui va un peu au-delà de notre feuille de route. En réalité, le projet PDAIG est censé être mise en œuvre sur des localités bien précises. Et sur des filières assez particulières. Mais vu la situation économique que le monde traverse à travers la pandémie, il a été question d’aller au-delà de ce qui est préalablement établi, afin de soulager les couches vulnérables qui constituent des bénéficiaires potentiels de nos objectifs. »

Avant la fin du point de presse, les organisateurs ont annoncé que la liste des projets présélectionnés est sur la page Facebook du Salon des Entrepreneurs de Guinée-SADEN.

Mohamed Cissé 

 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.