Salubrité Publique: le ministre Mory demande au DG de l’ANASP de dégager tous les bacs à ordures le long des routes (les raisons)

Bientôt la suppression des tous les bacs à ordures le long des artères. En tout cas, telle est la décision prise par le ministre de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation, hier jeudi 11 août à Conakry. Il a demandé au Directeur Général de l’Agence Nationale de l’Assainissement et de la Salubrité Publique (ANASP) de débarasser toutes les voiries des bacs à ordures et de les installer à l’intérieur des quartiers pour permettre aux ménages de s’abonner. Ce, au plus tard à la fin  du mois de septembre. Une décision largement partagée par les détenteurs des PME mais qui malheureusement n’est pas du goût de certains citoyens. 

« Lorsque nous ne cultivons pas dans les ménages pour s’abonner aux PME, lorsque les magasiniers, les kiosques qui sont aux abords des routes pensent encore qu’ils peuvent continuer à déverser leurs ordures sur les bacs à ordures, de ne pas s’abonner aux PME, ça ne va pas marcher. C’est pourquoi, j’ai demandé au nouveau Directeur Général de l’ANASP, plus tard d’ici à la fin du mois de septembre de dégager tous ces bacs à ordures. Nous allons installer des bacs à ordures à l’intérieur des quartiers pour permettre, lorsqu’ils vont faire la pré-collecte au niveau des ménages pour qu’ils puissent arriver au niveau de ces bacs. Et ainsi les opérateurs actuels, Albayrak qui assure le transfert assurera le transfert de ces bacs à ordures », a annoncé le ministre de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation lors d’une remise de dons à Sangoyah, dans la commune de Matoto. 

Interrogé sur cette décision, Fodé Ahmed Mara évoluant dans la collecte des ordures dit se réjouir de cette décision. « C’est une véritable satisfaction parce qu’on attendait depuis des années que cette mesure soit prise. La responsabilité des citoyens dans l’assainissement de la ville de Conakry est entière. Si les citoyens continuent à déverser les ordures dans la rue, dans les caniveaux et partout d’ailleurs, quels que soient les efforts de l’Etat, du gouvernement, des bailleurs de fonds, Conakry ne sera jamais propre. Maintenant en amenant les concitoyens, en appelant les PME à jouer leur rôle, en demandant au conseil communal de jouer son rôle, moi je crois que le ministre aura résolu un très grand problème, au niveau de  l’assainissement de la ville…Donc, aujourd’hui qu’on demande à ce que les bacs à ordures le long des routes soient delocalisés dans les quartiers et que ça soit que c’est les ménages abonnés qui puissent mettre les ordures dans ces bacs là moyennant un payement, c’est plus qu’une satisfaction », a-t-il fait savoir. 

Contrairement aux détenteurs des PME, les citoyens interrogés ne partagent pas les mêmes avis. Pour Boubacar Barry,  l’Etat devait plutôt penser à envoyer des grands bacs à ordures pour permettre aux citoyens d’y mettre les ordures. « Pour moi, ce n’est pas une bonne mesure, parce que tous les citoyens n’ont pas les mêmes moyens, donc la plupart des personnes n’ont pas les moyens pour s’abonner à une PME. Il faut préciser qu’en enlevant les bacs à ordures  le long des routes, cela amènerait les citoyens à produire les ordures et les déverser dans chaque coin du quartier, chose qui va amener l’intérieur des quartiers à être sale »

Mamadou Yaya Barry 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.