Maladie bucco-dentaire : Guinéens et Tunisiens se mettent ensemble en Guinée

Print Friendly, PDF & Email

Les guinéens souffrants de la maladie bucco-dentaire qui se rendent régulièrement à l’étranger pour se traiter peuvent désormais se faire soigner au pays avec un coût abordable. C’est le but d’un partenariat signé entre une structure sanitaire tunisienne et la Polyclinique l’Institut Médico-Légal (PIIMEL) de Lambanyi.

Face à la presse ce jeudi, 25 mars 2021, à  la Maison de la presse de Kipé, la Tunisienne, Dr Dorsaff Toumi Ben Mahmoud, spécialiste en implantologie orale et dentisterie esthétique du polyclinique ‘’Les Jasmins’’ a expliqué que ce partenariat noué avec la Polyclinique l’Institut Médico-légal (PIIMEL) de Lambanyi a une durée de 3 ans renouvelables.

« Vu qu’on a remarqué que sur le plateau technique guinéen qu’il y a beaucoup de choses qui manquent, on s’est dit que pour la meilleure prise en charge du patient guinéen, pourquoi ne pas se mettre ensemble pour élargir ce plateau technique et pour donner de meilleurs soins aux patients guinéens », a dit Dr Dorsaff Toumi Ben Mahmoud.

Poursuivant, elle souligne que ce partenariat va réduire le coût des évacuations sanitaires mais aussi permettre de partager les expériences entre médecins tunisiens et guinéens.

« On va essayer de se déplacer de manière cyclique », a-t-elle précisé.

« Dans le cadre de ma spécialité, la médecine dentaire, je viens dans un centre de complémentarité, je viens pour faire ce qui ne se fait pas à Conakry. On a toujours besoin des partenaires pour prendre en charge leurs patients en Guinée. On a pensé à faire un partenariat entre chaque médecin chirurgien d’une spécialité exerçant à PIIMEL avec son homologue tunisien. Tout ceci se fera de manière progressive. »

Elisa Camara

+224654957322

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.