Santé : la Banque mondiale offre un lot de matériels d’une valeur de plus de 10 milliards GNF à la Guinée

Print Friendly, PDF & Email

La Banque mondiale a procédé ce jeudi 9 juillet 2020 à Conakry, à la remise d’un important lot d’équipements et intrants de laboratoire, de 21.024 tests PCR de réanimation, de 10 véhicules et 10 motos d’une valeur de plus de 10 milliards de francs guinéens soit 1.087.274,73 USD au ministère de la santé.

Une action qui s’inscrit dans le cadre du plan national de riposte contre la pandémie de Covid-19 sur financement d’IDA et de PEF (mécanisme de financement d’urgence en cas de pandémie) de la Banque mondiale.

L’objectif est de permettre le renforcement des capacités de riposte au niveau des régions et préfectures afin de réduire l’impact sanitaire et socio-économique déjà durement ressenti du Covid-19 en Guinée.

Selon le Pr Georges Alfred Ki-Zerbo représentant de l’OMS en Guinée, cet appui permettra de renforcer la surveillance épidémiologique. 

« Ces acquisitions en intrants et matériels roulants permettront de renforcer la surveillance épidémiologique et le suivi des contacts, le diagnostic, la prise en charge, la prévention de l’infection, la communication sur les risques et l’engagement des communautés (…). Au moment où tous les pays dont la Guinée, s’apprêtent à ouvrir leurs frontières, il s’avère urgent que le renforcement du règlement sanitaire international reste de mise ainsi que le respect des mesures de santé publique relatives à une réponse fondée sur des évidences épidémiologiques et des capacités de détections et de riposte renforcées. Il s’agit d’assurer un taux de reproduction des infections inférieur à 1 pour chaque cas pour aller vers une interruption avérée et durable de la transmission », a-t-il précisé.

Cette remise de matériels, d’intrants et d’engins roulants fait suite à la signature de deux conventions entre le gouvernement guinéen et l’organisation mondiale de la santé. Dr Ibrahima Magazi a assuré de la disponibilité de la Banque mondiale à accompagner le gouvernement guinéen dans la riposte contre le Covid-19 et dans l’amélioration du système de santé en Guinée.

 « En plus de ce financement et à la demande du gouvernement guinéen, la banque mondiale a mobilisé 10,9 millions de dollars US pour financer le projet d’urgence à la riposte de la Covid-19 qui permettra d’acquérir des tests de diagnostic rapide de PCR en temps réel, de médicaments et aussi l’extension des capacités de détection et de prise en charge des malades dans les régions et préfectures de l’intérieur du pays », dira-t-il.

Pour le secrétaire général du Ministère de la santé, cet appui va permettre de faire la jonction entre les différents piliers du plan, favoriser les déplacements des équipes de supervision, le transport des malades et des produits pharmaceutiques.

 « Je profite de cette occasion pour vous rassurer que le Ministère de la santé prendra toutes les mesures utiles pour l’utilisation rationnelle de ces moyens logistiques au niveau des structures bénéficiaires. À cet égard, des dispositions vont être prises sans délai en vue de leur déploiement sur le terrain. Ceci est d’autant plus urgent que des besoins de transport se font sentir à partir de l’intérieur du pays. Ce qui facilite le travail de tous les agents dans le secteur : agents de santé, de maintenance, chauffeurs, toutes catégories confondues », rassure-t-il.

Au terme de la cérémonie, et en présence du représentant des Nations unies, du représentant de l’OMS et des hauts cadres du Ministère de la santé, le représentant de la Banque mondiale a procédé à la remise symbolique au secrétaire général du ministère de la santé de ce lot de matériels, d’intrants et d’engins roulants, qui à son tour, les remettra au Directeur Général de l’Agence Nationale de Sécurité Sanitaire.

Maciré Camara 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.