Connect with us

Societé

Se sentant trahis, les « sinistrés de Souapiti » décident de camper jusqu’au dédommagement final

Sommés de quitter les lieux dans un délai d’une semaine, les populations du district de Konkouré, l’un des villages qui abrite le barrage hydroélectrique de Souapiti, situé dans la préfecture de Dubréka, posent des conditions avant tout déplacement. C’est ce qu’a annoncé lundi les membres de l’union pour la défense des sinistrés de Souapiti (UDSS) au cours d’une conférence de presse à Conakry.

Ces populations par la voix de l’union pour la défense des sinistrés de Souapiti exigent le dédommagement et le recasement décent avant tout déplacement pour le village d’accueil (Kambaya).

Selon le porte-parole de l’UDSS, Me Oumar Aïssata Camara, lors de leur dernière rencontre avec le bureau du projet Souapiti, il a été retenu de surseoir d’abord aux activités de déplacement des populations pour passer à la sensibilisation. Mais, dit-il, à leur grande surprise, les autorités ont accéléré les choses.

Parlant des villages qui doivent accueillir les déplacés des 8 villages concernés, le porte-parole de l’UDSS de déplorer en ces termes : ‘’les maisons construites pour accueillir les déplacés ne répondent pas aux normes. Et, chez nous, vous verrez une famille de plus 12 personnes obligée de vivre dans une maison de deux ou trois chambres. Vous ne pouvez pas comprendre qu’un bâtiment soit construit, et au bout d’un an qu’il soit fissuré de la toiture au soubassement. Pire, dedans vous voyez que le plafond coule ».

Par ailleurs d’annoncer qu’à cause de cette opération que l’Etat est en train de faire dans leur localité, deux pères de familles ont déjà perdu par la vie les semaines dernières.

 » Ils nous ont dit que nous n’avons qu’une semaine pour quitter les lieux. Et cette journée c’est pour le jeudi. Nous avons près d’une vingtaine de familles qui ont décidé de ne plus quitter Konkouré tant qu’elles ne rentreront pas en possession de leur dû » .

Elisa Camara

+224 654 95 73 22

Print Friendly, PDF & Email
Publicités
Continuer la lecture
Advertisement
Cliquer ici pour Commenter

Laisser un commentaire

Publicités

Suivez-moi sur Facebook