Sécurité : des matériels informatiques pour l’OPROGEM et le Ministère de la sécurité (don du PBF)

Print Friendly, PDF & Email

Le Ministère de la sécurité et de la protection civile a reçu ce jeudi 23 juillet 2020 un don de matériels informatiques pour les services de la protection civile et de l’OPROGEM. Ce geste de PBF, consiste à outiller ces services afin de les rendre plus performants à travers l’amélioration de leurs conditions de travail et le renforcement de leurs capacités. Il s’agit de huit ordinateurs, quatre imprimantes, des cartouches d’encre 3G, deux vidéoprojecteurs, deux multiracs. Le tout soutenu par des logiciels pour les ordinateurs et des clés USB pour les services de l’OPROGEM et le pool de formateurs du ministère de la sécurité et de la protection civile.

Selon Ibrahima Barry coordonnateur du PBF pour qui, cet appui est catalytique, il devra aussi permettre aux services de sécurité de qualifier davantage leur travail.

« Notre partenariat est un partenariat de longue date. Le fonds de consolidation de la paix continue d’œuvrer auprès du gouvernement pour relever tous ces importants défis. Pour nous, cet appui est catalytique et devrait aboutir à la participation plus massive d’autres intervenants à la mobilisation de l’État pour justement trouver des solutions, donner des réponses à chacun des défis que vous avez évoqués tout à l’heure. Je voudrais vous dire tout simplement que le projet dans lequel nous évoluons présentement, que nous soutenons en tant que PBF et le PNUD, ce projet il va bientôt clôturer. Il va clôturer sur des résultats que nous avions déjà commencé à examiner avec vos cadres la semaine dernière. J’ose croire que ce modeste appui que nous donnons aujourd’hui va effectivement permettre l’amélioration de la gouvernance au sein des services récipiendaires et en particulier, je pense à l’OPROGEM qui, depuis un certain moment est au centre de diverses interventions compte tenu des fléaux que vous avez évoqués tout à l’heure, les viols qu’on entend dans tout le pays, les violences sur les personnes vulnérables en particulier les femmes et les enfants. Nous pensons donc que cet appui permettra à ce service de qualifier davantage son travail, ce qui serait peut-être aussi un levier pour la mobilisation de plus de moyens pour ce service que nous avons eu la chance de visiter, qui travaille dans des conditions à mon avis quelques peu difficiles et nous voudrions profiter de l’occasion pour porter cela à votre connaissance et vous signifier surtout que le fonds de consolidation de la paix reste un outil à côté du gouvernement guinéen pour l’aider sur plusieurs aspects. Nous sommes très fiers de la collaboration que nous avons avec vous et nous estimons que le ministère avec tous les autres acteurs qui prennent part à la mise en œuvre du présent projet feront en sorte que nous puissions très rapidement développer les activités résiduelles qui restent dans ce projet, pour permettre d’arriver au résultat qui était envisagé à la conception du projet », a estimé le coordonnateur du PBF.

Quant au secrétaire général du ministère de la sécurité et de la protection civile Nawa Damey, il n’a pas manqué de remerciements à l’endroit des donateurs.

« Avant de remettre l’échantillon aux heureux bénéficiaires, je remercie encore mon cher ami, je le dis ainsi parce qu’avant que je ne sois ici, on s’est apprécié de part et d’autre et il m’avait dit qu’il va avoir un partenariat au ministère de la sécurité et de la protection civile. Je suis heureux de constater qu’effectivement on a réussi à mettre en place ce projet dont les effets bénéfiques se font sentir comme je l’ai dit tout à l’heure en faveur des services du ministère de la sécurité et de la protection civile. Mais ce qui me réjouit le cœur davantage c’est qu’il m’a été donné d’entendre de façon très diplomatique que nous allons continuer certainement encore la collaboration et le partenariat », s’est réjoui le secrétaire général dudit ministère avant de procéder à la remise symbolique des matériels aux différents bénéficiaires.  

Maciré Camara 

 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.