Sécurité : Entag dispose d’un nouveau commissariat spécial de la routière, offert par une société

Print Friendly, PDF & Email

Le ministère de la sécurité et de la protection civile en collaboration avec la Société Iris Corporation a procédé ce jeudi 30 avril 2020 à l’inauguration d’un nouveau commissariat spécial de la sécurité routière à Entag dans la commune de Matoto. Il s’agit d’un bâtiment flambant neuf d’une superficie de 412 mètres carrés comprenant 10 bureaux, 1 salle de réunion, 9 douches, 1 magasin et 3 violons. Le tout financé par la société donatrice à hauteur d’1milliard 563 millions 643 mille francs guinéens.

Pour le représentant de la Société Iris Corporation, cette action s’inscrit dans le cadre du partenariat entre le ministère guinéen de la sécurité et la protection civile et sa Société.

« Comme vous le savez, la construction des édifices administratifs relèvent du domaine de l’État mais le développement d’une nation tout comme la lutte contre l’insécurité est l’affaire de tous. C’est dans ce cadre et surtout dans le but de donner un nouveau souffle au partenariat qui existe entre nos deux institutions que nous avons jugé nécessaire d’offrir ce bâtiment flambant neuf au département en charge de la sécurité. Nous nous réjouissons donc d’avoir offert ce cadre idéal de travail à nos frères policiers ici présents et nous estimons qu’ils en feront bon usage. Je remercie le Professeur Alpha Condé pour nous avoir donné la chance de contribuer au développement de notre pays », dira Ibrahima Sory Sylla.

Pour la commissaire spéciale de la sécurité routière d’Entag, ce nouveau bâtiment inauguré les motive au travail bien fait et ce joyau sera utilisé à bon escient, rassure-t-elle.

« Ce commissariat que vous avez l’insigne honneur d’inaugurer aujourd’hui est l’un des commissariats de la commune de Matoto chargé de régler le trafic routier, protéger les personnes et leurs biens. La routière d’Entag compte un effectif de 80 fonctionnaires de police dont 51 hommes et 29 femmes. Ce personnel évolue sur sept carrefours à savoir Lansanaya-barrage, Dapompa-Tamisso, Tombolia, Sonfonia, T6, Kissosso et aussi Konsa et PJ et au commandement. Monsieur le Directeur Général, ce magnifique bâtiment tant attendu est une réalisation qui nous va droit au cœur et nous motive davantage au travail bien fait, et à un comportement recommandé par la déontologie policière sur la voie publique » dira Fanta Kéita.

Le Directeur Général de la police nationale, le Général Ansoumane Baffoé Camara a, au nom du ministère, remercié la société Iris pour avoir respecté les clauses du contrat avec le ministère de la sécurité visant à l’amélioration des capacités professionnelles, des conditions de vie et de travail des fonctionnaires de police surtout en matière de sécurité.

« Quand on voit ce dispositif avec des bureaux flambants neufs tous carrelés avec des douches internes, on est vraiment fiers de la police nationale. On est fiers de nos dirigeants qui pensent nous mettre dans des conditions de vie et de travail. Donc sur ce, au nom de la police nationale, au nom du ministre de la sécurité, nous voulons remercier la société Iris pour avoir respecté les clauses qui les lient à la police nationale et pour avoir réalisé la promesse qu’ils ont eu à faire en nous sortant ce commissariat à cet endroit de Entag dans la commune de Matoto qui est un commissariat spécial très important dans nos dispositifs de sécurité routière. Et vous avez remarqué, ce commissariat quand on venait l’ouvrir, les commissaires, ils travaillaient dans les taxis, dans les épaves de véhicules. Ils ont même travaillé dans les temps commutativement avec la CMIS d’Entag, et nous voyons aujourd’hui ils ont vraiment leur base digne de nom avec toutes les commodités qu’il faut. Donc ça c’est à l’actif de la coopération publique-privée, c’est à l’actif du Professeur Alpha Condé, c’est aussi à l’actif de la société Iris. Sur ce, je ne cesserai de les remercier et de remercier le Professeur Alpha Condé.

Comme déjà la commissaire spéciale de police a promis, elle s’est engagée, et je suis sûr elle s’est engagée au nom de tout le personnel de l’utilisation à bon escient de cet édifice. J’ose croire que ce qu’elle va dire va être traduit concrètement dans les actes. L’entretien du bâtiment, la propreté, heureusement c’est une femme qui est commissaire ici et qui dit la femme parle de propreté. Je ne veux pas venir demain dans ce commissariat trouver les résidus, trouver les bureaux ça pue, les douches sont sales… Alors là, elle n’aurait pas mérité ce poste parce que nous visiterons tout le temps. Et je voudrais que le directeur central lui-même veille parce que c’est en exécutant tout ce qu’on vient de dire, tenant ça, peut-être que ça va pousser la société de nous aider à construire d’autres commissariats de sécurité routière parce que vous vous imaginez quand vous prenez la routière de Bambéto jusqu’à la cimenterie, il n’y a pas de sécurité routière. Et vous vous imaginez déjà la circulation qui est à ce niveau et le vide qui existe. Ça veut dire que les agents de la sécurité routière à ce niveau sont débordés. Nous sommes à la recherche d’une base, d’un terrain, d’un lieu pour pouvoir créer un commissariat de sécurité routière à ces endroits pour que vraiment la sécurité routière soit proche des populations, des accidents et soit proche des usagers pour les secourir en cas d’accident », a estimé Général Baffoé.

Il y a 3 ans, plus exactement le 29 mai 2017, avait eu lieu la pose de la première pierre de cet édifice.

Maciré Camara

+ 224 628 112 098

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

error: Le contenu est protégé !!