Sécurité et Covid-19 : François Louncény Fall reçu par le Premier ministre du Cameroun

Print Friendly, PDF & Email

François Louncény Fall, représentant spécial du secrétaire général de l’ONU pour l’Afrique centrale et Chef du Bureau régional des Nations Unies était l’hôte dimanche dernier du Premier ministre du Cameroun Joseph Dion Ngute avec qui il a échangé sur l’évolution de la pandémie de Covid-19 mais aussi sur la situation sécuritaire dans le pays et en Afrique centrale.

Le Guinéen, diplomate consommé, a réitéré l’engagement des Nations Unies à se mettre du côté du Cameroun pour la recherche d’une solution durable à la crise sécuritaire dans le pays et dans la région.

S’agissant de la Covid-19, actualité oblige, l’ancien ministre guinéen des Affaires étrangères et Premier ministre a rappelé l’impact négatif de la pandémie sur les économies du monde, particulièrement celles africaines.

« Les Nations unies, le Fonds monétaire internationale, la Banque mondiale ont déjà fait le constat de l’impact de la COVID-19. Et si vous suivez aujourd’hui l’actualité dans le monde, et vous voyez en Europe, les chefs d’Etat sont en train d’étudier cette question, c’est vous dire que la Covid a eu un impact très négatif sur les économies et davantage sur les économies africaines qui sont déjà très fragiles. Que la communauté internationale se mobilise pour venir en aide aux pays africains dont les économies seront pour le moment entachées par cette pandémie. Quand on regarde le monde aujourd’hui, toutes les vérités que l’on croyait comme étant des vérités sont tombées. Le monde est face à une situation sans précèdent qui a remis en cause toutes les certitudes. Les économies les plus fortes du monde se sont effondrées et nous ferons l’inventaire de la Covid dans quelques mois », dit-il.

Mamadou Savané

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.