SEG: de grandes mutations aux allures d’une refondation opérées par Aboubacar Camara et son équipe


🔴Par Ibrahima Diallo🔴Nommé le 24 février 2022 en qualité de Directeur Général de la SEG (Société des eaux de Guinée), Aboubacar Camara a insufflé une nouvelle dynamique au fonctionnement de cette entreprise publique chargée de l’approvisionnement en eau potable en milieu urbain.


 
Son action traduit en acte concret l’engagement du Gouvernement à réaliser plusieurs ouvrages et installations de captage, transport, traitement, stockage et distribution jusqu’au niveau des abonnés clients.
Une réalité qui transcende la simple propagande et très visible sur le terrain.
La population de bénéficiaires pousse un grand «ouf» de soulagement en voyant le Directeur Général Aboubacar Camara sur pied avec son inséparable gilet qui traduit en terme simple, clair et précis son inlassable attachement au travail et le prix accordé à l’atteinte de résultats immédiats.
Pour toucher du doigt les problèmes auxquels sont confrontés la SEG, le DG Aboubacar Camara qui rompt carrément avec la bureaucratisation outrancière a conduit une mission récemment de la Direction Générale à l’intérieur du pays dans le cadre de l’adduction d’eau potable en Haute Guinée. Son équipe a évalué la situation en vue d’apporter des solutions pour un retour rapide et normal de la desserte en eau potable. Des séances de travail ont ainsi eu lieu à Kankan, Kouroussa, Dabola, Siguiri et dans certaines préfectures du pays.
 
Partout, Aboubacar Camara a donné des instructions pour améliorer la production avec de nouveaux protocoles de traitement en attendant la réhabilitation des infrastructures. Ce, malgré le manque d’investissement de plus de 40 ans dans le secteur de l’eau en Guinée.
 
Mais à cœur vaillant rien d’impossible, dit-on!
En recevant il y a quelques jours les directeurs des régies financières le Président de la transition le Colonel Mamadi Doumbouya avait déclaré : « Nous sommes la force qui déterminera le sort des futures générations sur la question de l’eau. Battez-vous, mais il faut donner de l’eau à la population et nous allons travailler ensemble pour trouver les moyens nécessaires, mais il faut de l’eau à la population».
 
Dans ce sens, la Société des Eaux de Guinée a récemment mis en place un plan de transformation qui s’articule sur un certain nombre de points dont la lutte contre la fuite d’eau;
L’opération de lutte contre les branchements clandestins;
La lutte contre la déperdition des faibles ressources à travers la campagne de pose de compteurs et la sensibilisation des citoyens,
L’organisation d’une journée porte ouverte à la SEG,
La campagne d’information et de transparence autour des factures et mode de payement;
L’élaboration d’une nouvelle stratégie de communication pour une meilleure accessibilité,… Depuis  quelques semaines des équipes sont déployées à l’intérieur du pays. Elles prêtent main-forte aux techniciens du pays profond afin d’apporter des réponses à la problématique de l’eau.
 
Le directeur Camara travaille à faire en sorte que toutes les réformes passent à travers l’implication de tous les citoyens. Surtout que les problèmes actuels ne datent pas d’aujourd’hui. Rien ne peut réussir à coup de baguette magique dans un contexte où, tout est urgence et les attentes plus nombreuses.
Les solutions demandent de la patience, de la compréhension avec un effort conjugué de tous. C’est pourquoi, il fait de la pédagogie sa meilleure approche pour mieux opérer des changements courageux mais avec tact et douceur.
 
Dans toutes ses communications, le nouveau Directeur de la SEG explique que le Gouvernement fait de la problématique de l’eau une question de priorité nationale. Cependant, il faut que les citoyens comprennent que « la Guinée château de l’Afrique Occidentale » n’est pas synonyme d’avoir de l’eau partout sans en payer le prix. Certes, il y a un rapport entre les deux au niveau de la présence de cette ressource en quantité, mais pour la rendre potable, transporter et distribuer, cela demande une collaboration avec l’ensemble des parties prenantes.
Le Directeur de la SEG et son équipe sont sur le terrain nuit et jour pour traduire en acte indélebile, la volonté expressement affichée du Colonel Mamadi Doumbouya. L’eau partout et pour tous. Comme on le voit, la nouvelle direction de la SEG reste consciente des défis, elle est à pied d’œuvre pour changer les anciennes méthodes et pratiques. Déterminée qu’elle est à améliorer la desserte, mais il faut des changements de comportement de tous. Les bénéficiaires des services de la SEG sont appelés à payer régulièrement les factures d’eau. C’est un passage obligé. Sinon, comment concevoir que certains pays désertiques ou sahélo-sahéliens ont réussi la desserte en eau potable alors que la Guinée est à la traîne?
C’est bien possible pourtant, chez nous. L’espoir est permis car le compteur affiche déjà bleu. C’est sans nul doute, qu’ensemble avec le sacrifice ultime l’eau va couler chez tous, grâce au jeune visionnaire Aboubacar Camara.
 Ibrahima Diallo
Journaliste et Écrivain

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.