SEG: de l’eau potable au robinet de la SIG-Madina après 10 ans de calvaire

Print Friendly, PDF & Email

Dans le cadre de la poursuite de la desserte en eau potable de tous les quartiers de Conakry et de l’intérieur du pays, la société des eaux de Guinée (SEG) a redonné vie à la Sig-Madina, en y installant un forage qui ravitaille tout le quartier en eau. Et ce, après plus de 10 ans sans eau au robinet. Une initiative appuyée par le gouvernement guinéen.

Après cette opération réussie par  la SEG, une équipe conduite par la direction de la SEG de Matam et des journalistes se sont rendus dans les différents ménages dudit quartier, ce vendredi pour rencontrer les citoyens.

Pour le chef de quartier de la Sig-Madina Elhadj Ahmed Diakité, cette initiative de la SEG est salutaire. « C’est une joie immense et beaucoup de plaisir. Nous sommes restés pendant plus de 10 ans sans eau, ce qui a affaibli nos poches et vidé nos portes monnaies par l’achat des bidons d’eau. On nous vend un bidon à 1000fg et un père de famille comme moi qui utilise 500 litres d’eau, imaginez combien je vais payer par jour, par mois et par an. Et nous avons accepté cela pendant plus de 10 ans. Aujourd’hui, nous avons de l’eau. Donc, nous remercions la SEG et le président de la République le professeur Alpha Condé“.

Pour cette habitante de la zone Rouguiatou Diallo qui  dit avoir fait plus d’une année dans le quartier Sig-Madina sans eau couler au robinet a exprimé toute sa joie. Avant d’interpeller la SEG à continuer à renforcer ses capacités afin de satisfaire toute sa clientèle.

De son côté, le directeur régional de la SEG de Conakry, Thiam Mamadou a lancé un message à tous les abonnés de la SEG pour le payement des factures.

” Nous demandons à la population de venir en aide pour le paiement des factures. Parce que le fonctionnement de la SEG  y va dans ça, c’est ce qui pourra bien nous permettre de faire d’autres réalisations“, rappelle-t-il.

Elisa Camara

+22465495732

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.