Sékou Koundouno apporte des précisions sur “la campagne d’intoxication contre le FNDC”

Print Friendly, PDF & Email

Dans un message envoyé à Mediaguinee, Sékou Koundouno, chargé stratégies et planification du Front national pour la défense de la constitution (FNDC) est revenu sur la sortie du leader dudit front Abdourahmane Sano dans Jeune Afrique qui se dit ouvert au dialogue avec le pouvoir. A l’en croire, “la ligne de combat du FNDC n’a aucunement changé. Il n’a jamais refusé le dialogue sous réserve que les préalables suivants soient réglés:

1. La non candidature de monsieur Alpha Condé aux élections présidentielles

2. L’annulation du coup d’État constitutionnel du 22 mars 2020.

3. La dissolution du bureau politique du RPG ARC EN CIEL installé au siège du parlement Guinéen.”

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.