Selon Jeune Afrique, Rabat ne veut pas de Sékouba “pour ses menaces à l’endroit du pouvoir de Conakry”

Print Friendly, PDF & Email

Après sa condamnation aux États-Unis dans une affaire de trafic de devises pour lequel il a plaidé coupable, le général Sékouba Konaté, ancien président par intérim de la Guinée, avait élu domicile à Rabat il y a un mois.

Mais ses hôtes lui reprochent de proférer, depuis la capitale marocaine, des menaces à l’endroit du pouvoir en place à Conakry et souhaiteraient voir le très effacé haut commandant de la Force africaine en attente (FAA) s’éloigner du royaume.

… et la Guinée n’en veut pas non plus

Pas question pour le « Tigre » de retourner à Conakry, … lire la suite sur Jeune Afrique en cliquant ici

  1. observateur 4 ans il y a
    Repondre

    Séjourna doit pouvoir se taire et rester tranquille.Si le destin l’a conduit a être le “finisseur”de la transition tant mieux,mais de là à vouloir trop se remuer il deviendra encombrant.Profite de vie Général,Profite!Sans oublier le spirituel.

  2. balde 4 ans il y a
    Repondre

    sekouba konate devait evitez de se meler de la politique interieure de la guinee, pour evitez des ennuis initules

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.