Sénégal : 3 morts lors des manifs, Sonko accuse Macky de tirer sur la population de la Casamance (vidéo)

Hier, vendredi, 17 juin, le Sénégal a enregistré des heurts à Dakar et à Ziguinchor suite à l’exclusion d’opposants aux législatives du 31 juillet prochain. Le bilan est lourd : trois personnes tuées dont un handicapé, des blessés et plusieurs arrestations.

« Pourquoi à chaque fois qu’il y a des manifestations au Sénégal, c’est dans le sud que Macky Sall et sa gendarmerie s’autorisent à tirer à balles réelles sur les manifestants? »

Ousmane Sonko, leader du Pastef et principal opposant au régime de Macky Sall a dans une déclaration largement relayée dans les médias et sur les réseaux sociaux accusé le pouvoir de Dakar d’avoir ouvert le feu sur des manifestants non armés.

Pour lui, le président sénégalais fait dans l’ethnocentrisme et également dans le régionalisme en tirant toujours sur les populations du sud du pays dont il est originaire.

« Pourquoi à chaque fois qu’il y a des manifestations au Sénégal, c’est dans le sud que Macky Sall et sa gendarmerie s’autorisent à tirer à balles réelles sur les manifestants? », s’interroge Sonko qui promet que Macky Sall et son clan répondront de leurs crimes, établissant le bilan à 17 morts par balles depuis mars 2021 au Sénégal. Non sans ajouter que c’est le début de la fin de règne de Macky. Vidéo…

Mediaguinee

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.