Sénégal : Macky Sall accusé d'’’affaiblir la société civile’’ avant la présidentielle - Mediaguinee.org
Connect with us

International

Sénégal : Macky Sall accusé d’’’affaiblir la société civile’’ avant la présidentielle

Des ONG ont dénoncé mercredi une volonté des autorités sénégalaises « d’affaiblir la société civile » à l’approche de l’élection présidentielle, après le retrait de l’agrément d’une d’entre elles accusée d’avoir financé de manière illicite le mouvement citoyen Y’en a Marre.

Le 16 novembre, l’ONG Lead Afrique Francophone (LAF), dont l’objectif est de « développer en Afrique un leadership sensible au développement durable » et qui est partenaire de Y’en a Marre, s’est vu retirer son agrément et ordonner la cessation immédiate de ses activité au Sénégal.

Le ministre de l’Intérieur, Aly Ngouille Ndiaye, a justifié cette interdiction en accusant Y’en a Marre d’avoir reçu des financements illégaux, selon la presse locale.

« L’Etat du Sénégal cherche à savoir la source de certains financements, leur montant et leur destination », a précisé auprès de l’AFP une source proche du ministère de l’Intérieur.

« Il faut qu’ils rendent eux aussi des comptes et nous disent de quoi ils vivent en passant leur temps à insulter les gens matin et soir et en ne travaillant pas », a ajouté cette source.

Pour le coordinateur de Y’en a Marre, Fadel Barro, en s’en prenant à son mouvement et à ses partenaires, l’Etat veut « affaiblir la société civile », a-t-il expliqué lors d’une conférence de presse mercredi soir à Dakar.

« L’enjeu est que la société civile, qui est équidistante des organisations politiques, joue son rôle pendant les élections », a-t-il dit, alors que le premier tour de la présidentielle, pour laquelle le président Macky Sall devrait briguer un second mandat, est prévu le 24 février.

« Nous ne finançons pas Y’en a Marre. Nous n’avons jamais financé Y’en a Marre. Nous l’accompagnons dans l’exécution d’activités », a pour sa part assuré le représentant de Lead, Moussa Mbaye Gueye.

Mouvement citoyen, Y’en a marre était à la pointe du combat contre un troisième mandat du président Wade (2000-2012). Il a depuis pris part à des manifestations contre une nouvelle loi électorale qu’a fait adopter son successeur, Macky Sall, ou pour réclamer la fin du franc CFA.

Les ONG sont des « organisations déterminées à protéger l’espace civique », a souligné devant la presse Sadikh Niass, responsable de l’organisation Rencontre africaine pour la défense des Droits de l’Homme (RADDHO).

AFP

Print Friendly, PDF & Email
Continuer la lecture
Cliquer ici pour Commenter

Laisser un commentaire

Suivez-moi sur Facebook

Suivez-moi sur Twitter

Vidéo6 jours environ

Hadja Andrée Touré : ‘’Mohamed n’a rien fait ! Cette fille dont on dit qu’il l’a prise comme esclave, c’est une cousine à sa femme’’ (vidéo)

Divers2 semaines environ

Vidéo. Bientôt 9 ans, Amadou Tall était assassiné au siège du RPG ARC-EN-CIEL : son frère Mory rappelle au chef de l’État ses promesses à la famille…

Divers4 semaines environ

[En direct] Centre islamique de Donka : présentation de Adama Sanoh, 11 ans, vainqueur du concours international de lecture du saint Coran au Koweït

Divers1 mois environ

Alpha Condé : ‘’s’il y a une nouvelle Constitution, il n’y a pas de troisième mandat…’’

Divers1 mois environ

En direct- Tirage au sort pour la phase finale de la CAN 2019

Divers2 mois environ

Voici pourquoi l’UFDG va continuer de siéger à l’Assemblée nationale

Divers2 mois environ

[En direct] Professeur Babou Niang, chef suprême de la magie africaine : ‘’Gbessia est le quartier qui a le plus de sorciers à Conakry’’

Vidéo2 mois environ

Jacinda Ardern, Première ministre : ‘’les migrants ont choisi de faire de la Nouvelle-Zélande leur maison et c’est leur maison. Ils sont des nôtres’’

Divers2 mois environ

Cellou Dalein invite l’armée à s’inspirer de l’Algérie ‘’le jour où le peuple de Guinée se lèvera pour dire NON à la modification de la Constitution’’

International2 mois environ

Voici comment le Boeing 737 d’Ethiopian Airlines a crashé avec 157 personnes à bord