Sénégal : un présumé terroriste ‘’polono-guinéen’’ tombe dans la nasse de la police

C’est une information qui risque de faire assez de bruits au Sénégal. Se trouvant au pays de la Teranga depuis le mois de mars dernier, un présumé terroriste vient d’être mis aux arrêts par les éléments du commissariat central de Kolda (Sénégal).

Selon seneweb, il s’agit d’un polono-guinéen soupçonné d’être un trafiquant d’armes et un recruteur de candidats terroristes. Se nommant Alpha Yaya Barry, il a été arrêté avant d’être acheminé samedi passé à la Brigade Anti Terroriste, de la DIC pour la poursuite des enquêtes.

« Pisté depuis des jours par des agents de la Direction de la Surveillance du Territoire (DST) et la gendarmerie, ce présumé terroriste est finalement tombé dans la nasse de la police de Kolda. Le binational, présenté comme un homme dangereux, séjourne au Sénégal depuis le mois de mars dernier. Il est passé par l’aéroport international Blaise Diagne de Diass lors de son entrée sur le territoire. Alpha Yaya Barry, qui a la double nationalité polonaise et guinéenne, serait impliqué dans un trafic d’armes et une campagne de recrutement d’agents terroristes », rapporte le site sénégalais  Seneweb.

Selon toujours le site (seneweb), le présumé criminel et ses associés, de nationalité étrangère, avaient réussi « tromper » la vigilance des autorités administratives et locales afin de bénéficier  d’une délibération portant sur 6 hectares de la mairie de Bignarabé.

« Cette supposée bande terroriste établie entre la Belgique, la France, le Luxembourg et la Pologne avait choisi le  village de Saré Madiou situé à 10 km de Kolda pour y installer leur base dans la forêt. Un camp d’entraînement en cours de construction au Village de Saré Madiou, sans autorisation administrative. Durant son séjour au Sénégal, Alpha Yaya Barry avait entamé la construction d’un centre d’accueil et d’entraînement, en matière de sécurité. Ladite structure se situe en bordure du fleuve, entourée de nombreux arbres, au milieu de la forêt. Mais suite à l’exploitation d’un renseignement, les éléments du commissariat de Kolda ont effectué une descente musclée dans le domicile où logeait le présumé terroriste. L’homme a été surpris dans son studio composé d’une chambre, d’un salon et d’une cuisine.

A en croire notre confrère, « la perquisition, effectuée dans sa chambre située dans la commune de Kolda, a permis aux limiers de découvrir  des statuts d’une société dénommée AFRICAN SECURITY ACADEMY SARL (A.S.A). Arrêté le 29 octobre dernier, le suspect a été placé en garde à vue dans les locaux de la police de la capitale du Fouladou. Les policiers du commissariat central de Kolda ont réussi cette prouesse suite à d’intenses investigations. Au terme de l’enquête diligentée par les hommes du commissaire Malick Dieng,  le présumé criminel a été transféré, hier samedi, à la Brigade Anti Terroriste de la Division des Investigations Criminelles de Dakar. Il est poursuivi pour terrorisme et actes de terrorisme… »

YK

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.