Sensibilisation contre Ebola à Kpagalaye : “les femmes disent que le président du district a reçu 7 millions gnf” (sous-préfet)

Print Friendly, PDF & Email

.

On en sait un peu plus sur la genèse de la manifestation de la population de Kpagalaye (sous-préfecture de Soulata, préfecture de N’zérékoré.)

Ces femmes qui ne veulent pas voir des vaccinateurs d’Ebola dans leur localité accusent également les autorités d’avoir reçu une somme de 7 millions pour faciliter la rentrée de l’équipe de vaccination.

Joint au téléphone par notre rédaction, le sous-préfet de Soulata, Nyankoye Kolié, précise : « Elles restent toujours réticentes. Elles disent que le président du district a reçu 7 millions pour que l’équipe de vaccination vienne ici. Elles ne croient pas du tout à la maladie »

Poursuivant, l’administrateur territorial indique qu’il y a une manipulation à la base de cette manifestation.

« Le samedi et le jeudi, deux équipes sont venues dans le village sans aucun problème rencontrer sur le terrain. Mais ceux qui sont en train de manipuler, qu’ils arrêtent. Ebola est une réalisé. Moi-même je me suis fait vacciner mais aussi toutes les autorités locales. Si la population est menacée, c’est nous qui sommes inquiétés. Ce matin, une réunion élargie se tient pour mieux sensibiliser les citoyens  et lever les zones d’ombre », conclut notre interlocuteur.

A rappeler que le district de Kpagalaye compte deux cas confirmés d’Ebola  et 3 cas de décès suspects.

Aujourd’hui,  la crainte, c’est la propagation de la maladie dans la région.

Amara Souza Soumaoro, correspondant à N’zérékoré

Tel: 621-94-17-77

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.