Session extraordinaire de la CU de Siguiri : accusé, le receveur charge la commission Mines et Carrières

Print Friendly, PDF & Email

 Un débat houleux a eu lieu ce mercredi 20 janvier 2021 lors d’une session extraordinaire entre les 41 conseillers de la commune urbaine (CU) de Siguiri. Mamady Condé, conseiller communal, a pointé sans ambages la faiblesse du receveur de la commune et surtout sa façon de travailler.

« Si nous voulons bien gérer la commune de Siguiri, il faudrait qu’on cadre le receveur Ibrahima Kébé. Sinon, notre effort sera voué à l’échec. C’est lui, en tant que receveur, qui reste et demeure le problème de la mairie de Siguiri. Donc, avant de terminer, c’est le bon moment de revoir cette situation. Nous pouvons mobiliser les fonds mais tant que le receveur Ibrahima Kébé n’est pas cadré, la commune restera toujours dans l’ornière », a laissé entendre Mamadi Condé.

La mairie de la commune urbaine traverse une situation difficile dans la mesure où des cas de présumé détournement sont actuellement signalés. Pour une  question de  justification, le receveur de la commune urbaine de Siguiri, Ibrahima Kébé, s’est exprimé en ces termes : « J’ai signalé une action à la commune, on a créé une direction préfectorale parallèle à la commune urbaine, avec un bureau. Vraiment c’est déplorable. Aujourd’hui, je dis si Condé ne sera pas enlevé à ce poste moi en tant que receveur, je vais démissionner car nous partons très mal ».

Malgré les débats tendus entre les conseillers, cette session extraordinaire a pris fin dans un climat bon enfant. Les conseillers se sont dits favorables à la mise en place d’une commission Transparence.

Moussa Koutoubou Condé, correspondant à Siguiri

+224622478601

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.