Sextape au lycée 3 avril de Kankan : Kabinet Keita veut des sanctions contre les responsables dudit lycée

Print Friendly, PDF & Email

La vidéo genre sexe-tape qui a fuité samedi dernier à Kankan, dans un établissement d’enseignement scolaire de la place, provoque l’ire des organisations scolaires et estudiantines de Guinée. C’est le cas de la fédération des élèves et étudiants de Guinée. Son secrétaire général interrogé ce mardi, 23 mars 2021 par notre rédaction, il a dénoncé “le silence coupable” des autorités éducatives de la localité, avant de préconiser des sanctions exemplaires contre ces autorités.

C’est une vidéo qualifiée d’obscène qui met en scène les filles et garçons élèves, en train de jouer aux amoureux dans un lit à Kankan crée une profonde indignation chez Kabinet Keita, secrétaire général de la FEGUI.

« Pour nous, la vidéo n’est pas qu’obscène. Elle est aussi dégradante et immorale. Le milieu scolaire ne mérite vraiment pas de tels actes et surtout que ce sont des adolescentes qui sont impliquées dans cet acte immoral.  Donc nous condamnons cet état de fait. »

Selon  nos informations, tous les élèves repérés dans cette vidéo fréquenteraient le  lycée 3 avril de Kankan. Mais chez des responsables éducatifs dudit lycée, c’est le silence radio. Ce qui prouve à suffisance la gravité de la situation. C’est pourquoi Kabinet Keita propose des sanctions à l’égard de ces autorités éducatives.

« Les autorités après avoir constaté cet état de fait, devraient prendre des dispositions.  Mais on a l’impression que ce silence radio coûte plutôt cher à l’école. Parce que ça laisse libre cours à la circulation.  Et c’est ce qui est plus grave encore.  Et nous n’avons pas encore entendu parler de sanctions annoncées de la part des  autorités de Kankan.  Normalement, les responsables du lycée 3 avril,  même s’ils ne sont pas directement impliqués dans le tournage de ces vidéos, mais vu leur silence, ils devraient être sanctionnés par la DPE ou l’IRE de Kankan ou par le Ministère de l’Education nationale », a-t-il lancé. 

Pour ce jeune promoteur de l’éducation,  cette situation est loin d’être honorable pour l’école guinéenne. 

Yamoussa Camara 

+224 657851102

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.