Siaka Barry (MPDG) : ‘’l’UFDG vient d’asséner le coup de grâce au FNDC’’

Print Friendly, PDF & Email

Lors de la conférence de presse, mardi 8 septembre à Matoto, le président du MPDG s’en est violemment pris à l’UFDG en qualifiant sa participation à l’élection présidentielle de coup de grâce asséné au FNDC 

« Aujourd’hui, au moment où la vraie bataille pour contrer le 3e mandat devrait normalement gagner en ampleur et en intensité, certains partis politiques dits « majeurs » (notamment l’UFDG d’El Hadj Cellou Dalein Diallo), dans un calcul opportuniste et égoïste, viennent d’assener le coup de grâce au FNDC en reniant toutes les valeurs qui ont fondé ce combat, à travers leur cautionnement d’un scrutin inique, qui légitimera le 3e mandat du Président Alpha Condé, et validera enfin la nouvelle constitution de 2020 qui régira la prochaine élection présidentielle du 18 octobre 2020 », dit Siaka Barry.

Visiblement indigné face à cette démarche de l’UFDG qu’il qualifie d’égoïste et machiavélique, Siaka Barry considère comme perdue d’avance la candidature de l’UFDG à la présidentielle du 18 octobre prochain.

« C’est pourquoi, nous exprimons ici (haut et fort) notre indignation et notre réprobation face à la démarche égoïste et machiavélique de ces partis politiques membres du FNDC (notamment l’UFDG), qui, après avoir exposé inutilement la vie des dizaines de jeunes guinéens innocents, aux balles meurtrières des forces de répression, retournent aujourd’hui leurs vestes pour adouber un processus électoral qu’ils combattaient naguère, en présentant leur candidature à une élection qu’ils savent perdue d’avance et porteuse de germes conflictogènes pour notre nation », regrette-t-il. 

Maciré Camara 

 

1 Commentaire
  1. m 3 secondes il y a
    Repondre

    Ce leader est dans un autre calcul en faveur du pouvoir. Il dit que l’UFDG va valider la nouvelle constitution et l’Assemblée Nationale par sa participation, mais lui s’adresse à quel guinéen, ces éléments sont déjà validés par ceux là qui sont allés aux legislatives et par la cour constitutionnelle déjà depuis la proclamation des résultats. La preuve est vous siégez déjà à l’Assemblée dans la plus grande impunité. la candidature de l’UFDG a trouvé que la nouvelle constitution et l’Assemblée Nationale sont déjà validées. Dites nous cette stratégie de retrait subite ………………
    Il y a certaienement un calcul politique.

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.