Sidya : « je n’admets pas que, pour des raisons politiques, des individus, puissent être jetés en prison »

Print Friendly, PDF & Email

Le président de l’Union des Forces Républicaines (UFR), Sidya Touré, a, lors de son passage chez nos confrères de Djoma TV, dans l’émission “On refait le monde” du Mardi 9 Février 2021, profité de cet entretien pour dénoncer les conditions carcérales en Guinée, notamment la détention des leaders politiques et le blocage des sièges de l’UFDG. 

D’entrée de jeu,  le président de l’UFR dit être particulièrement malheureux. « Il est inimaginable que pour des raisons politiques les gens soient arrêtés en Guinée aujourd’hui, surtout en 2021.  Quand vous arrêtez quelqu’un comme Gaoual, Soropogui et autres, ne me dites pas que ce n’est pas pour des raisons politiques (…) Il n’y a pas que cela comme fait, il y a eu l’empêchement de sortir, il y a le fait que les sièges de l’UFDG sont bloqués, il y a des faits qui sont de nature à bloquer cette situation en Guinée. », a martelé le chef de file de l’UFR.

Parlant de la prison en Guinée, il estime qu’il y a deux grands problèmes. « Je n’admets pas que pour des raisons politiques aujourd’hui, des individus, des responsables, des militants puissent tous être arrêtés et jetés en prison. Nous étions en 2007 avec Alpha Condé, Jean Marie Doré et autres. Il y a eu tout qu’on a fait contre le Général Lansana Conté. Et en aucun cas, aucun d’entre nous n’a été interpellé. Au contraire, les milliaires qui passaient devant nos portes, nous disaient : ‘’rentrez chez vous, on n’aimerait pas qu’on nous accuse d’avoir agressé un leader politique’’. C’est ça aussi le respect du multipartisme dans notre pays. », dit-il.

L’ex-Haut représentant d’Alpha Condé d’ajouter : « Les conditions de détention sont exécrables et on ne sait pas comment cela va se détériorer et on rajoute encore. C’est totalement inacceptable. Pour lui, les condamnations sont fantaisistes…Il faut redescendre sur terre. »

Mamadou Yaya Barry

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.