Sidya mobilise pour le 29 septembre : ‘’la rue n’appartient pas à une seule personne’’

Print Friendly, PDF & Email

Seul poids lourd parmi les partis politiques membres du FNDC après l’exclusion de l’UFDG, le président de l’union des forces républicaines (UFR), Sidya Touré, était, ce samedi 19 septembre devant ses militants pour remobiliser en vue de la marche du FNDC, le 29 septembre prochain.

L’opposant guinéen a rappelé à ses militants de ne voter pour aucun candidat à la présidentielle du 18 octobre prochain.

Pour lui, ‘’depuis 2010, un usurpateur s’est emparé du pouvoir dans ce pays. Il a pris le pouvoir dans le vol, chaque jour les preuves sortent que c’était une élection trichée. Et nous sommes au courant de tout cela. Depuis 10 ans, Alpha n’a aucun travail si ce n’est combattre l’UFR”.

Je connais Alpha Condé, poursuit l’ancien Haut-représentant du chef de l’Etat, ce n’est pas 5 ans de mandat qu’il cherche, il cherche un mandat à vie, il veut faire comme les autres. Mais les temps ne sont pas les mêmes. Les femmes et les jeunes de Guinée, on ne doit pas accompagner une telle forfaiture”. C’est pourquoi au FNDC, nous avons décidé de ne pas nous associer. Nous allons continuer de protester, de manifester jusqu’à la fin. Mais tout dépendra de vous. Donc on n’a pas de consigne de vote”.

Plus loin, d’inviter ses militants à se préparer à redescendre dans la rue: «Préparons-nous pour la manifestation qui arrive. Mais avant ce jour, sortez sensibiliser les gens dans les quartiers de se lever contre le pouvoir en place.  On va sortir manifester, la rue n’appartient pas à une seule personne”. Et de souligner : “On sort au nom du FNDC à partir du 29 septembre et on commence nos manifestations contre la présidence à vie, contre la forfaiture d’une constitution complètement manipulée, contre la corruption, contre la vie de misère qui nous a été réservée depuis 10 ans”.  Et de conclure : “ce n’est pas parce qu’on ne va pas aux élections que nous n’allons pas continuer à manifester, contre le système, contre le processus. Donc préparez-vous pour des manifestations”.

Elisa Camara

+224 654 95 73 22

 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.