Connect with us

Politique

Sidya Touré à l’AG de l’UFR : « nous sommes dans un système qui ressemble à une pagaille… »

Le président de lUnion des Forces Républicaines, Sidya Touré a présidé ce samedi 24 novembre 2018, lassemblée générale hebdomadaire de sa formation politique à son siège national sis à Matam. La rencontre a mobilisé plusieurs militants fortement mobilisés à accompagner les nouveaux élus à l’issu des dernières élections communales.

Dans son discours de circonstance, Sidya Touré s’est d’abord réjoui de la présence massive de ses militants, avant de s’exprimer sur les élections communales. « Les dernières nouvelles que nous avons après la trahison de Boké, nous avons décidé au niveau de l’UFR qu’après cette préfecture, le RPG n’aurait eu aucune autre sous-préfecture, aucune préfecture. Aujourd’hui à Boké, le RPG n’a que la sous-préfecture de Dabis » a-t-il dit.

Poursuivant, le haut représentant du chef de l’État a condamné l’arrestation de ses militants à Hermakônô, dans la préfecture de Faranah en ces termes : « Aujourd’hui, nous avons des problèmes énormes à Hermakônô, nous avons gagné la commune rurale à 45km de Faranah. Nos conseillers ont été arrêtés, même la femme du maire a été interpelée. En désespoir de cause, ils disent qu’ils vont créer une 2ème sous-préfecture. On ne peut pas faire ça dans un État, ça veut dire que nous ne sommes plus dans un Etat. Nous sommes dans un système qui ressemble vraiment à une pagaille », a entre autres dénoncé Sidya Touré.

Cette rencontre hebdomadaire de  l’UFR a été marquée par la prestation des candidats. Concernant l’actualité sociopolitique relative aux manifestations de l’opposition et le déploiement des PA dans la capitale, une réunion entre les membres du bureau politique est prévue mercredi prochain.

Mohamed Cissé

+224 623 33 83 57

 

 

Print Friendly, PDF & Email
Publicités
Continuer la lecture
Advertisement
Cliquer ici pour Commenter

Laisser un commentaire

Publicités

Suivez-moi sur Facebook