Siège de l’UFDG : le porte-parole (destitué) du Mouvement pour l’électrification de la Haute Guinée promet victoire à Cellou

Print Friendly, PDF & Email

Au cours de la cérémonie de réception des 37 partis politiques et plusieurs mouvements au siège de l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG) ce samedi, des jeunes à l’origine des manifestations à Kankan pour l’électrification de la Haute-Guinée dont l’exclu Mamoudou Kaba, ont marqué leur présence pour apporter leur soutien à l’élection de Cellou Dalein Diallo en 2020. 

Au nom de ses pairs, Mamoudou Kaba, porte-parole destitué du mouvement, a d’abord présenté les excuses pour le rôle joué en 2010 et 2015, pour l’échec de l’Ufdg. 

« Avant de faire toute déclaration, nos amis et moi voulons nous agenouiller pour demander pardon au peuple de Guinée et au militants de l’Ufdg. Ce pardon nous le demandons parce que nous avons été des acteurs principaux de la tricherie en 2010 et en 2015.  Mais, il n’est jamais tard pour mieux faire. On a lu un document qui dit ” chaque génération découvre sa mission, accomplit ou la trahit”. Et nous, jeunes de la Haute-Guinée, on a découvert notre mission. Et cette mission n’est autre que l’alternance démocratique dans le bon sens, et une alternance crédible avec le président Elhadj Mamadou Cellou Dalein Diallo. Nous, en Haute-Guinée, nous sommes prêts. Et l’heure du changement et de l’alternance a sonné », dit-il. 

Pour la sécurisation des voix des militants de l’Ufdg, ces jeunes au nombre de 4 présents, promettent d’œuvrer pour la transparence dans les urnes. 

« Nous vous demandons massivement de voter le 18 octobre et de sécuriser vos voix. En Haute-Guinée, on vous promet devant Dieu et les hommes, que les voix ne seront pas détournées. Nous allons tout faire. On a lutté et on va continuer à lutter pour l’alternance démocratique dans le bon sens cette année. 

A partir du 18 octobre, à zéro heure, je peux vous garantir que le professeur Alpha Condé appellera le président Cellou Dalein Diallo pour lui confirmer sa défaite », indiqué Mamoudou Kaba devant un parterre de militants à Commandanyah, dans la commune Dixinn. 

Mohamed Cissé

 

 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.