Siège de l’Ufr: Cellou Dalein Diallo moqué par Sidya Touré

Print Friendly, PDF & Email

Samedi, le président de l’ufr a tenu un discours sur l’actualité du pays. C’était à l’occasion de l’Assemblée générale du parti à Matam.
S’il a affirmé n’avoir pas de grande déclaration à donner, il a réagi à demi-mots à l’actualité du pays notamment sur l’application des accords politiques obtenus en août 2015, du positionnement de son parti mais aussi et surtout de la rencontre Alpha Condé -Cellou Dalein.
Sidya Touré de préciser ” l’UFR n’a pas changé, nous sommes toujours un parti du centre de tendance libérale mais qui place au-dessus de tout l’intérêt des populations guinéennes. C’est la raison de notre positionnement aujourd’hui. Apparemment cette position n’a pas l’air de déplaire à tout le monde maintenant. Nous nous apercevons qu’il y a beaucoup de décrispations. Nous entendons aujourd’hui du côté de ladite opposition républicaine des possibilités même de collaboration. Cela veut dire que nous allons vers un consensus qui nous permettra de placer les intérêts immédiats des populations guinéennes au devant de nos préoccupations” et d’ajouter ” cela ne gâche en rien qu’au moment des élections, chacun reprenne ses positions pour solliciter les électeurs et faire en sorte qu’elle puisse remporter leur voix”.
Et de faire savoir à tout un chacun le rôle que joue l’ufr au sein du gouvernement ” nous avons encouragé le gouvernement et notamment le chef de l’État sur les grands projets structurant du pays: infrastructures, agriculture, l’électrification. Nous avons encouragé le gouvernement à aller de l’avant, nous avons encouragé le chef de l’État à aller de l’avant par ce que c’est la préoccupation majeure de nos compatriotes. Je l’ai dis et je le redis cela ne fait pas de l’ufr un parti de la mouvance présidentielle, nous sommes l’ufr et nous restons l’ufr, c’est ça qui est la vérité “.
Quant à à la réaction à demi mots de la rencontre du président de la république et du chef de file de l’opposition, Sidya Touré ” je me rends compte que les positions que nous avons défendus sont entrain d’être rattrapées par certaines déclarations et par certains comportements. Le fait de s’asseoir ensemble et parler de notre pays, je ne peux considérer cela en aucune manière une trahison. Cela ne gâte en rien les opinions des uns et des autres”
” il faut qu’on sache que notre position à l’ufr n’a pas évolué et ma perception des choses est que de plus en plus on glisse vers cette position” dira t-il avant de poursuivre ” je vois maintenant donner des conseils au gouvernement sur l’inflation, sur la TVA et tout ça, mais c’est le rôle du haut représentant. Je m’en réjouis par ce que nous pouvons tous continuer à donner des conseils, à faire en sorte que les choses aillent de l’avant. Je crois que ce n’est pas mauvais, il est bon qu’il y ait des rencontres comme celle que nous avons vu en début de la semaine”
” Moi je suis pour que nous soyons nombreux à aller nous asseoir devant Elhadj le professeur pour lui dire çà là et çà là nous ne sommes pas d’accord sur ça. Je crois que ça fera avancer le pays dira t-il finalement.

Sadjo Bah
Tél :+224625016669

  1. faden 4 ans il y a
    Repondre

    c’est cela un politicien intellectuel
    en a la matiere tu es un symbole en guinee.
    mais la promotion de la revolution culturelle sociale
    ils m’ont pas ton talent.

    • manden mory 4 ans il y a
      Repondre

      toure mandenka i toure manbenka

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.