Connect with us

Politique

Siège du Rpg Arc-en-ciel : un membre du comité central du parti se dit brutalisé par les vigiles

Published

on

La tension ne baisse toujours pas au sein du Rpg Arc-en-ciel, la principale formation politique du pays. Ce lundi, Ahmed Sékou Traoré, membre du comité central du parti au pouvoir, a révélé sur sa page facebook avoir été victime d’agression physique au siège national du Rpg Arc-en-ciel à Gbessia.

« Suite à l’invitation du BPN du parti RPG Arc-en-ciel faite aux membres du comité central, j’ai répondu en qualité de membre en exercice. Ma présence physique au siège a suscité chez Hon.Saloume Cissé une réaction non contrôlée allant jusqu’à demander ma sortie de la réunion bref, considéré comme persona no grata.
J’ai été brutalisé par certains du parti et sorti avec force par les vigiles et des gardes en tenue.
Je remercie Allah d’être sorti indem sous les coups. 
Je prend acte de la situation et saurai tirer toute les conséquences politiques dans les prochains jours.

‪#‎Aujourd‘hui Lundi 11 juillet 2016 à 16h », a écrit Traoré coiffé d’un « Torpedro ».

Ces derniers temps, Ahmed Sékou Traoré a régulièrement critiqué le parti au pouvoir d’avoir « abusivement exclu de ses rangs » Dr Ousmane Kaba et mis fin à l’alliance avec le Pts de Mamadou Diawara l’assimilant à un « non-droit » où  des décisions sont prises sans aucune concertation. Des sorties qui ne sont restées sans réponses. Des membres de la cellule de communication du Rpg Arc-en-ciel ont rejeté ses propos et l’ont qualifié d' »opportuniste égaré ».

Dans le but de recouper l’information, Mediaguinee n’a pas réussi à entrer en contact avec l’honorable Saloum Cissé. Nous comptons l’avoir dans les prochaines heures.

Print Friendly, PDF & Email
Publicités
Continuer la lecture
Advertisement
Cliquer ici pour Commenter

0 Comments

  1. yassy roger

    12 juillet 2016 at 16 h 40 min

    Suele la discipline fait la force principale des grands ensembles comme le rpg aec. c’est dommage que monsieur traoré ait continué d’utiliser l’espace publique en contrario des instances s internes du parti. En souvenir de la dignité qui se rattache a son statut privilégié de membre du comité centrale il aurait du observer la discipline de groupe . Puisse les dirigeants vivement trouver solution sereinement .

Laisser un commentaire

Publicités