Signature d’un contrat de 124.437 dollars entre le Japon et l’Ong Le Partenaire pour l’assainissement de quatre écoles

Print Friendly, PDF & Email

Le Japon finance un projet d’accès à l’eau et à l’assainissement de quatre écoles dans la commune rurale de Lafou, préfecture de Lélouma en Moyenne Guinée. Ce projet d’un montant de cent vingt-quatre mille quatre cent trente-sept dollars américains soit un milliard quatre-vingt trois millions de francs guinéens piloté par l’Ong Le Partenaire, servira à l’amélioration des conditions sanitaires et de fournir une sensibilisation à l’environnement de des écoles bénéficiaires.

Ce jeudi 22 février 2018, l’ambassadeur du Japon en Guinée, Misanobu Hasama et Nicolas Martin, coordonateur de l’ONG le Partenariat, en compagnie du secrétaire général de la commune rural de Lafou, ont procédé à la signature à Conakry de ce contrat de don au bénéfice de la population de la localité de Lafou.

Pour les donateurs, l’accès à l’eau et à des latrines, les gestes d’hygiène, la sensibilisation à un environnement sain ont grandement contribué à faire reculer les risques d’épidémie comme Ebola ou le choléra.

”Ce projet de 124.437 dollars doit permettre d’améliorer les conditions sanitaires et de fournir une sensibilisation à l’environnement de quatre écoles primaires dans la commune rurale de Lafou. Le projet a été soumis à l’ambassade par l’ONG Le partenariat qui évolue dans la région de Labé. L’épidémie de virus Ebola qu’a connue la Guinée, ainsi que les épidémies chroniques de choléra des année précédentes, ont montré toute la pertinence de fournir des conditions sanitaires décentes aux structures accueillant du public, dont les écoles. L’accès à l’eau et à des latrines, les gestes d’hygiène, la sensibilisation à un environnement sain ont grandement contribué à faire reculer les risques d’épidémies”, a dit l’ambassadeur nippon.

Les principaux bénéficiaires de ce geste du Japon se sont réjouis et ont promis une bonne utilisation des ressources qui sont mises en leur disposition.

Le secrétaire général de la commune urbaine de Lafou qui était accompagné du représentant de l’inspectrice régionale de l’éducation de Labé a remercié les autorités japonaises pour leur soutien.

”Nous remercions le Japon pour le soutien qu’il apporte à la communauté de Lafou, la construction de latrines et l’aménagement de point d’eau pour quatre écoles de quatre villages de Lafou, est un acte salutaire et à encourager. Nous ne ménagerons aucun effort pour mettre à la disposition des bénéficiaires’‘, s’est engagé Mamadou Saliou Baldé, secrétaire général de la commune urbaine de Lafou.

Ce projet d’accès à l’eau et à l’assainissement porté par l’ONG Le Partenaire va corriger des insuffisances sanitaires dans les écoles primaires des villages de Longouma, Garantan, Donghol Timbobhè et Hackou. Ces quatre écoles, retenues par les autorités locales et Le Partenaire, sont souvent de petite taille, peu équipées et difficile d’accès .

Thierno Sadou Diallo

(00224) 626 65 65 39

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.