Siguiri : 212 suspects dont des burkinabés, ivoiriens et maliens mis aux arrêts par les forces de défense

Print Friendly, PDF & Email

C’est une arrestation inédite qu’une équipe mixte composée de policiers, militaires et gendarmes vient de réaliser dans le quartier Siguirikoura 1, secteur aéroport plateau. Ces personnes de diverses nationalités sont à siguiri depuis un temps bien déterminé selon nos informations et bien logés dans des cours fermées.

C’est après l’inquiétude posée par la population de siguiri que le maire de la commune urbaine, Elhadj Koumba Sékou Magassouba en collaboration avec le préfet a mis sur pied une patrouille nocturne pour mettre main sur ces personnes suspectes.

« Ces personnes là ne sont des rebelles, c’est comme ça que la ville de Guéckédou a été attaquée. J’ai eu à échanger avec certains d’entre eux qui disent que c’est leur patron qui leur a envoyé pour leur chercher du travail. Je me demande quelle sorte d’activité ? Mais c’est très dangereux. J’ai reçu des instructions de la part de mes chefs hiérarchiques de faire une patrouille dans les parties douteuses de la commune urbaine », a expliqué le commandant du camp de Siguiri, colonel Mamady Condé.

Dans la même logique, le commandant du camp déclare que les interpellations continuent. « Nous allons arrêter toutes les personnes suspectes sans exception », promet-t-il.

Affaire à suivre !

Moussa Koutoub Condé

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.