Siguiri : 47 étrangers, tous des exploitants artisanaux d’or mis aux arrêts

Print Friendly, PDF & Email

L’utilisation d’explosifs, mercure et cyanure par les exploitants artisanaux d’or reste de nos jours l’une des préoccupations des autorités préfectorales. C’est dans cet ordre d’idée que le préfet, colonel Moussa Condé en collaboration avec les services de sécurité et de défense vient de lancer une vaste opération qui vise à dénicher tous les pratiquants de cette méthode dévastatrice de l’environnement.

Ce mardi 6 août, les services de défense et de sécurité ont mis aux arrêts 47 éléments essentiellement des Burkinabés. Considérées destructrices de l’environnement, ces personnes arrêtées sont en détention.

« Aujourd’hui, notre combat, c’est rendre propres les zones minières. La Guinée et le Burkina Faso sont les mêmes, mais nous n’allons pas accepter que notre environnement soit détruit. On a commencé cette opération à Sèkè Salah en passant par Sèkè Alahinèh et ce mardi nous sommes partis à Kolenda où nous avons arrêté 47 Burkinabés », dit entre autres le préfet.

Poursuivant, il (préfet de Siguiri) a prévenu les présidents de district, complices dans cette affaire. « Je mets en garde les communautés complices. Si nous prenons quelqu’un, les autres prendront l’exemple sur lui parce que la façon de faire l’exploitation minière est devenue synonyme de destruction chez nous… »

A noter que plusieurs objets dont des motos et explosifs ont été saisis sur les personnes arrêtées.

Moussa Koutoubou Condé, correspondant à Siguiri

+224622478601

 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

error: Le contenu est protégé !!