Connect with us

Societé

Siguiri : le mot d’ordre de sit-in du SLECG boudé par des enseignants

Le sit-in du Syndicat Libre des Enseignants et Chercheurs de Guinée (SLECG) programmé pour ce lundi 19 novembre 2018, devant des différentes directions préfectorales de l’éducation (DPE) à travers tout le pays a été un échec total dans la préfecture de Siguiri.

Contre toute attente, les responsables locaux du SLECG à Siguiri, les enseignants y compris des grévistes ont tout simplement boudé ledit sit-in qui devrait pourtant se tenir devant la direction préfectorale de l’éducation de ladite localité (Siguiri).

Interrogé, Aboubacar Doumbouya, membre du bureau exécutif du SLECG de Siguiri n’a pas manqué de condamner ce comportement de ses collègues enseignants. « Nous sommes en train de faire un combat commun sans aucune crainte. Mais aujourd’hui on se pose la question pourquoi les enseignants ne sont pas sortis ? Pourquoi avoir peur ? L’autorité préfectorale ne peut pas geler les salaires, la chose est nationale, donc ceux qui pensent qu’ils pourront faire quelque chose se trompent. Nous devons  continuer le combat. Mais je constate un véritable relâchement de la part de nos collègues… »

Poursuivant, il dira que le SLECG n’est pas mort à Siguiri. « Mais force est de reconnaître qu’on a presque politisé pour Siguiri et c’est ce qui est grave. Même le mois prochain, ils vont geler les mêmes salaires », annonce-t-il.

Moussa Koutoubou Condé, correspondant à Siguiri

+224622478601

 

Continuer la lecture
Cliquer ici pour Commenter

Laisser un commentaire

Suivez-moi sur Facebook

Suivez-moi sur Twitter