Siguiri : GIZ accompagne l’ANSS dans la riposte contre la Covid-19 dans les zones d’orpaillage

Print Friendly, PDF & Email

L’ONG ‘’Initiative pour la Protection de la Femme, de l’Enfant et de l’Environnement (IPFEE)” grâce à ses partenaires sensibilise les citoyens et distribue des masques barrières dans les communes rurales de Doko et Kintinian.

Ce projet de sensibilisation sur la Covid-19 et de distribution de 20 000 masques barrières dans les zones d’orpaillage des communes rurales de Doko et de Kintinian est mis en œuvre par l’Agence Allemande de la Coopération Internationale (GIZ) en partenariat avec l’Agence Nationale de la Sécurité Sanitaire (ANSS), sous financement du Ministère Fédéral Allemand de la Coopération Economique et du Développement (BMZ) et de l’Union Européenne (UE). Le projet Gouvernance Régionale du Secteur Extractif en Afrique de l’ouest (GRSE) a confié l’exécution des activités du projet sur le terrain à l’ONG IPFEE. L’objectif dudit projet est d’améliorer le niveau de résilience à la Covid-19 des orpailleurs et des communautés locales qui hébergent les sites d’orpaillages dans les communes rurales de Kintinian et Doko de la préfecture de Siguiri.

La sous-préfecture de Kintinian située à 35 km de la commune urbaine est l’une des sous-préfectures les plus peuplées de la préfecture de Siguiri. Ce lundi, 20 juillet 2020, l’ONG dénommée ‘’IPFEE’’ avec l’appui de l’agence allemande de la coopération internationale (GIZ) s’est rendue dans cette commune rurale pour procéder à la sensibilisation des citoyens sur la Covid-19 de ladite localité, mais aussi distribuer des masques barrières à titre gratuit.

Une façon pour les partenaires de la coopération allemande et de l’Union Européenne de contribuer aux efforts du Gouvernement guinéen, à travers l’ANSS et ses partenaires, à lutter contre de la Covid-19 en Guinée plus particulièrement dans les zones d’orpaillage de la préfecture de Siguiri. C’est l’autorité communale qui a présidé cette étape de Kintinian. Selon le 2ème vice maire, Elhadj Oumar Camara, ce geste est à saluer énormément.

« Vraiment nous sommes très contents de cette organisation non gouvernementale. Nous sommes dans une zone très risquée et notre inquiétude, c’est comment avoir des masques barrières. Si la GIZ et ses partenaires nous amènent des masques barrières en collaboration avec IPFEE, vraiment c’est un ouf de soulagement et nous sommes contents à plus d’un titre. On avait eu des kits sanitaires, mais c’est la première fois que nous recevons des masques barrières. La GIZ peut désormais compter sur les populations et les autorités locales de la commune rurale de Kintinian », dira-t-il.

A noter qu’après les étapes de la sous-préfecture de Doko, c’est la zone minière de Kintinian qui a bénéficié de ce geste du BMZ et de l’Union Européenne. La population de Kintinian dépassée par le geste n’a pas manqué de mots pour exprimer sa joie à l’endroit des partenaires.

« Nous les commerçantes du grand marché de Kintinian sont exposés à cette maladie à tout moment. Donc cette sensibilisation et distribution faites par cette ONG grâce à l’implication de la GIZ nous va droit au cœur et nous ne cesserons jamais de vous remercier pour ce geste hautement humanitaire », a martelé Nanaba Camara, commerçante.

En outre, le coordonnateur de l’ONG IPFEE satisfait par la mobilisation des habitants de cette commune rurale n’a pas tardé à saluer en ces termes :

« Nous sommes vraiment contents. Si les citoyens continuent avec cette allure, c’est sûr qu’ils seront épargnés aux risques de cette maladie parce qu’ils sont sortis massivement en respectant les mesures édictées. Donc dans ces conditions, nous allons atteindre le pari et c’est cela que nous souhaitons à travers nos partenaires.

En plus, il faut rappeler que la préfecture de Siguiri a enregistré des cas positifs à travers la société minière de la SAG. Ce qui amène le coordonnateur à donner les volets de ce projet.

« Le projet initié par la GIZ en partenariat avec l’ANSS s’articule sur 3 volets à savoir : 1) La Confection de 20.000 masques barrières artisanaux par le centre d’autonomisation des femmes de Siguiri (CAF) . 2) La sensibilisation par la radio communautaire Djoliba FM qui va diffuser pendant 3 mois des spots et des émissions interactives en langue Maninka & Française respectivement une fois par semaine dans le but de sensibiliser les populations de Siguiri et environs sur les gestes barrières contre la Covid-19.  L’objectif de cette sensibilisation à travers la radio communautaire est d’atteindre au moins 600 000 personnes dans la préfecture de Siguiri. 3) La campagne de sensibilisation et la distribution des 20 000 masques barrières  soit 10 000 dans la commune rurale de Doko et 10 000 dans la commune rurale de Kintinian. Cette campagne de sensibilisation et de distribution durera 1 mois et a pour public cible essentiellement les populations des zones d’orpaillages des communes rurales de Doko et Kintinian et composées de jeunes miniers, les femmes et couches vulnérables. »

Le choix sur ces deux zones s’explique par leur situation démographique à travers les miniers, taxi-maitres, les restaurants, voire café-bars venus de plusieurs pays comme le confirme par le coordonnateur en ces termes :

« La stratégie consiste à aller vers les populations dans les carreaux mines, les bars-cafés, les ménages, les gare-voitures et taxi motos, les carrefours, les ateliers de couture, les magasins etc. dans le strict respect des gestes barrières. Les caravaniers déployés sensibilisent les populations pour une meilleure connaissance sur la pandémie (Covid-19) à travers ses modes de transmission, ses symptômes ainsi que les modes de prévention conformément aux consignes édictées par l’Agence Nationale de la Sécurité Sanitaire(ANSS). Les animateurs apprennent aux populations comment porter les masques afin que celles-ci puissent en faire de même dans le strict respect des gestes barrières. La distribution de masques est faite dans la foulée de la sensibilisation en accordant une attention toute particulière aux personnes vulnérables telles que : femmes, enfants, vielles personnes et celles vivant avec des handicapes. A l’issue de cette campagne de sensibilisation et de distribution de 20 000 masques barrières à l’intention des populations des zones d’orpaillages de Doko & de Kintinian, nous sommes convaincus qu’elle permettra de réduire considérablement le risque de contamination communautaire à la Covid-19. »

Cette initiative mise en pratique par l’agence allemande de la coopération internationale (GIZ) dans la préfecture de Siguiri et surtout dans les deux localités où l’orpaillage domine toutes les autres activités permettra de lutter contre la Covid-19, mais aussi elle participera à la conscientisation des citoyens.

Moussa Koutoubou Condé, correspondant à Siguiri

+224622478601

 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.