Siguiri : la décision des jeunes de marcher ce mardi crée déjà la psychose dans la cité

Print Friendly, PDF & Email

Comme par contagion, après la marche pacifique des jeunes dans la préfecture de Kankan, ce même mouvement risque de s’étendre jusqu’à Siguiri voisine. Après s’être concertés, le mardi 14 juillet 2020, des jeunes très engagés comptent faire une démonstration de force de façon pacifiquement à travers la rue.

D’après nos informations, c’est pour exprimer leur mécontentement lié au manque de services sociaux de base que s’inscrit ce rendez-vous de la rue. Un droit disent-ils, qu’ils entendent réclamer au Président de la République Pr Alpha Condé.

« Nous réclamons notre droit à savoir : l’eau, le courant, la route… » Depuis l’annonce faite par ce mouvement, les autorités politiques, administratives, sécuritaires voire communales restent inquiètes car quand on sait que la préfecture de Siguiri est le bastion du parti au pouvoir. Présentement, la situation reste tendue, selon le chronogramme des jeunes manifestants, c’est la réclamation du droit commun auprès du Président de la République parce qu’il n’a tenu aucune des promesses faîtes lors de l’élection présidentielle de 2010.

Les jeunes du RPG-Arc-en-ciel et le responsable préfectoral de la jeunesse ont entamé des sensibilisations afin d’éviter la panique dans la cité.

Il faut noter que ces jeunes très engagés semblent ne vouloir écouter personne.

Moussa koutoubou Condé, correspondant à Siguiri

+224622478601

 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.