Siguiri : le bloc administratif transformé en palais de justice

Depuis son arrivée à la tête de la préfecture de Siguiri, le Préfet colonel El Hadj Ibrahima Douramoudou Keita est confronté à d’énormes problèmes dus aux conflits domaniaux existant entre les différentes localités. Dès son arrivée, il a tout d’abord tranché le conflit district de Fatoyah qui relève de la sous-préfecture de Kintinia, après il s’est intéressé à la situation du problème de DSPJ de Siguirini, il a d’ailleurs suspendu ce dernier accusé d’escroquerie et usage de faux.

A cela, s’ajoute l’affaire de détournement dans le district de Tatakoudoun qui d’ailleurs est reproché d’un détournement de 100 milliards de francs guinéens. Ce mardi 26 avril 2022, c’est le dossier du district de kèdah qui est étalé sur la table pour être tranché. Aujourd’hui, cette situation de jugement entre les différentes localités de Siguiri empêche l’administration à jouer pleinement son rôle normal.

Le défi est énorme à relever, il reste encore beaucoup de villages dans cette situation de  conflits qui met le Préfet entre le marteau et l’enclume.

 Moussa Koutoubou Condé correspondant à Siguiri

+224622478601 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.