Siguiri : le meurtrier d’un conducteur de moto-taxi mis aux arrêts

Print Friendly, PDF & Email

L’acte s’est passé dans le district de Nafadji qui relève de la sous-préfecture de Kintinian. Le 14 mai dernier un jeune motocycliste du nom de Mamadou Bella Sow 28 ans a été tué par Siaka Kéita âgé d’une vingtaine d’années, originaire de Hamanah Balato relevant de la préfecture de Kouroussa.

Sur les circonstances du meurtre, le présumé meurtrier du jeune conducteur de moto-taxi est passé aux aveux : « Exactement, c’est moi qui l’ai tué avec mon fusil traditionnel que j’ai pris dans l’héritage de mon père. Je suis à Bouré Kintinian comme maçon mais cela ne marchait plus c’est ainsi que j’ai préféré avoir une moto. Donc j’ai déplacé le jeune motard jusqu’à un lieu silencieux j’ai logé les balles dans sa tête. J’ai pris la moto mais il n’y avait pas de carburant. Finalement j’ai eu peur et je suis rentré dans la brousse appeler mes parents qui sont venus m’attacher et me mettre à la disposition de la loi. »

Dans cette même lancée, le commissaire central de Siguiri Lieutenant-Colonel Bakary Diawara s’est exprimé en peu de mots : « Après avoir été informé par le chef de poste de Kintinian, nous avons ouvert des pistes. C’est ainsi que les villages environnants ont été tous informés. Résultat : il a été arrêté dans son village natal Balato et j’ai rapidement envoyé mes hommes pour l’emmener ici à Siguiri et au moment où je vous parle il est à la disposition de la justice. »

Il faut noter que le banditisme à Siguiri est devenu aujourd’hui monnaie courante. Tous les jours, ce sont des attaques à mains armées qui sont enregistrées.

Moussa Koutoubou Condé correspondant à Siguiri

:+224622478601

 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.