Siguiri : le préfet accusé d’avoir fermé le bureau du directeur préfectoral des archives à cause du Rpg

Print Friendly, PDF & Email

Fermée depuis 6 mois, la direction préfectorale des archives a été cadenassée par le préfet. Bassy Camara responsable des archives sort du enfin de son silence. L’affaire s’est déroulée au temps des élections législatives du 22 mars dernier. Depuis cette date, la direction préfectorale des archives est sans accès. Dans cette incompréhension administrative, le responsable de ladite direction a été rencontré par notre correspondant préfectoral.

Bassy Camara responsable des archives est revenu sur le film de ce qui s’est passé entre lui et le préfet.

« Pendant les élections législatives dernières, le préfet Colonel Moussa Condé m’a appelé, me demandant sur la disponibilité de mon magasin, je lui ai dit que le lieu est trop chargé. Finalement, il me dit de garder les matériels du Rpg arc-en-ciel. J’ai dit non, moi je suis avant tout administrateur, donc je ne pourrais pas garder ces objets pendant que la CECI est là, la CEPI aussi est présente, vraiment Monsieur le préfet allez-y voir autre endroit, sinon moi c’est impossible. Après notre conversation, j’ai vu le lendemain il a gâté mon cadenas et remplacé par un autre. Mais cela ne m’a pas découragé. Un jour j’ai constaté qu’ils ont cassé le cadenas de mon bureau, donc depuis ce temps je n’ai eu accès à mon bureau », explique le responsable des archives.

Poursuivant, notre interlocuteur a finalement évoqué son dernier espoir en montrant la force divine.

« Aujourd’hui le préfet Colonel Moussa Condé a toute la force de me créer des problèmes mais Dieu jugera entre nous », affirme-t-il.

Présentement, la direction préfectorale des archives de Siguiri a une entorse car le responsable n’a pas accès à son bureau à cause de son refus de garder des biens du parti au pouvoir.

Moussa Koutoubou Condé, correspondant à Siguiri

+224622478601

 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.