Siguiri: les anciens ministres d’Alpha Condé déclarés « persona non grata » par la jeunesse

Après le renversement du régime d’Alpha Condé, la situation de l’ancien parti présidentiel, le RPG Arc-en-ciel, devient de plus en plus critique. Nombreux sont en effet les membres fondateurs et caciques dudit parti qui se disent prêts à accompagner le Comité national pour le rassemblement et le développement (CNRD). Et comme si tout cela ne suffisait pas, les jeunes des 20 sous-préfectures, y compris ceux de la commune urbaine de Siguiri, ont, dans une déclaration, dénoncé la mauvaise gestion dont les anciens ministres d’Alpha Condé se sont rendus coupables.  

Selon eux, les anciens ministres originaires de Siguiri, au lieu de servir le peuple, se seraient plutôt servis. La préfecture de Siguiri s’attendait légitimement à un véritable changement sous le régime Condé mais hélas ses pauvres populations ont été vraiment déçues. C’est ce qui relève par exemple Bangaly Kourouma, un jeune diplômé en Sociologie.

« Nous ne voulons plus voir un ancien ministre ici. Ils ont divisé les citoyens de Siguiri. Ils venaient partager de l’argent ici avec une minorité de jeunes et laisser les autres, créer la haine. C’est fini. Nous accompagnons le colonel Mamady Doumbouya et son équipe, mais aucun ancien ministre n’aura la voix au chapitre ici. La jeunesse de Siguiri avait trop souffert », dit-il.

Pour certains conseillers communaux de différentes communes, la mise en place d’une délégation spéciale serait un souhait pour les citoyens. « Aujourd’hui, le souhait de tout le monde, c’est l’installation des délégations spéciales dans toutes les communes, sinon nous avons trop souffert dans nos communautés », disent-ils.

Il faut dire qu’actuellement, beaucoup de personnes apportent leur soutien au Comité national pour le rassemblement et le développement dans le but de maintenir la paix et la quiétude sociale afin de bâtir une Guinée unie et prospère.

Moussa Koutoubou Condé, correspondant à Siguiri

+224622478601

1 Commentaire
  1. MANZO 1 an il y a
    Repondre

    A l’image de la grande trahison du13 novembre 1896, infligée à l’Almamy Bocar Biro Barry par les siens dont les conséquences courent encore de nos jours, l’histoire retiendra cette date du 05 septembre 2021comme celle de l’autodestruction irréversible de la Haute-Guinée.

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.