Siguiri : les citoyens se sont fortement mobilisés pour l’enrôlement qui a enregistré des couacs…

Print Friendly, PDF & Email

Les habitants de la préfecture de Siguiri (nord-ouest de la Guinée, ndlr) se sont activement mobilisés pour le recensement lancé le 21 novembre 2019 par la CENI (Commission électorale Nationale et Indépendante).

Sauf que le constat révèle que le processus d’enrôlement lui-même est aujourd’hui un calvaire dû à plusieurs conditions, selon le constat des acteurs sur le terrain. « Depuis que nous avons commencé ce recensement dans la commune urbaine de Siguiri, nous sommes confrontés à de sérieux problèmes plusieurs anomalies qui font obstacle au bon déroulement des opérations, tel que : le manque de récépissés, la pléthore des citoyens, mais aussi l’incompétence de certains opérateurs de saisie. Il faut également revoir la situation globale de ces opérations d’enrôlement, car beaucoup de citoyens attendent d’être recensés dans cette préfecture », a déclaré le Président de la CECI, Namory Doumbouya.

Il faut préciser que si dans la commune urbaine, on a connu de sérieuses avancées avec un grand nombre de personnes enrôlées, la préfecture affiche un pourcentage faible dans sa globalité, avec 64%. Le pari est loin d’être gagné pour la préfecture de Siguiri et ses circonscriptions.

Moussa Koutoubou Condé, correspondant à Siguiri

+224622478601

 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.