Connect with us

Societé

Siguiri : les élèves d’un collège protestent contre la mutation de leur surveillant général

Les élèves du collège Nanamoudoukoro ont pris d’assaut hier leur établissement pour protester contre la mutation de leur surveillant général, Aboubacar Demba Diallo, au lycée-collège Framoï Bérété. De Nanamoudoukoro, ils se sont dirigés vers la Direction préfectorale de l’Education (DPE). Ils ont réussi à bloquer la circulation. Les portes de la DPE étaient déjà cadenassées. Joint au téléphone, le Directeur préfectoral de l’Education de Siguiri, Mamadi Doudou Camara, a signalé ceci : « Il a été muté à Framoï Bérété. Mais lors de la fête de l’indépendance, au stade, je l’ai vu défiler avec les élèves de Nanamoudoukoro. Pourquoi il a fait ça ?  Une simple mutation peut devenir comme ça ? C’est étonnant. »

Par la suite, les élèves du collège Nanamoudoukoro et ceux du lycée Kankou-Moussa se sont lancé des pierres. Ce qui a paralysé les cours dans les différents établissements publics et privés de la ville. « On était en classe. Nous avons entendu le bruit des cailloux sur les tôles. On ne pouvait plus continuer les cours. C’est pourquoi, nous aussi, nous nous sommes lancés dans la bataille », a confié à Mediaguinee un élève du lycée Kankou-Moussa. C’est aux environs de 12h00 que le calme est revenu après l’intervention de la gendarmerie. Mais les élèves du collège Nanamoudoukoro ont fait savoir qu’ils tiennent au retour du surveillant général muté. Sans quoi il n’y aurait pas de cours dans leur établissement.

Moussa Koutoubou Condé, correspondant à Siguiri

+224622478601

Print Friendly, PDF & Email
Publicités
Continuer la lecture
Advertisement
Cliquer ici pour Commenter

Laisser un commentaire

Publicités

Suivez-moi sur Facebook