Siguiri : les premières mises en garde du nouveau préfet

Print Friendly, PDF & Email

Après son installation dans ses nouvelles fonctions de préfet de Siguiri, le colonel Mamady Condé compte prôner la paix et la quiétude sociale entre les citoyens de cette préfecture. C’est devant une foule immense composée essentiellement de jeunes qu’il s’est exprimé, à l’adresse surtout de certains administrateurs et des  personnes à la base de l’instabilité sociopolitique à Siguiri. Le tout nouveau préfet, le colonel Mamady Condé, ex-commandant du Bataillon d’infanterie de Siguiri, a indiqué ceci : « ma porte est grandement ouverte mais ce qu’on faisait avant à Siguiri c’est fini. Je veux une union inclusive. Le problème de Siguiri c’est hors de Siguiri. Les administrateurs feront leurs activités comme il faut, sans me mêler de leurs prérogatives mais celui qui ne fait pas son travail, s’en ira sans problème. Ce n’est pas une élection qui nous a fait envoyer ici. Enlever quelqu’un c’est entre 8 heures et 12 heures. Donc, chacun n’a qu’à faire ce qui le concerne. Je ne suis contre personne ».

Beaucoup pensent, à tort ou à raison, que la préfecture Siguiri était dirigée par une minorité de personnes qui s’emparaient des biens publics au nom du parti qui était au pouvoir, le RPG Arc-en-ciel. Comme pour dire que le vent a bel et bien tourné, certains membres clés du parti créé par Alpha Condé comptent manifester prochainement pour apporter leur soutien au CNRD.

Moussa Koutoubou Condé, correspondant à Siguiri

+224622478601

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.