Siguiri : l’hôpital préfectoral dans un piteux état !

Print Friendly, PDF & Email

Construit depuis le temps colonial, l’hôpital préfectoral de Siguiri montre une vilaine image. Cet établissement sanitaire qui est aujourd’hui l’espoir de toute la population de Nouga est dans un état peu reluisant. Dans la cour de l’hôpital, ce sont eaux stagnantes et les caniveaux qui attirent l’attention. C’est pourquoi les citoyens de Mandén se font entendre et martèlent leur déception. Dans leur allocution, ils déplorent le silence des cadres de Siguiri face à cette situation :

« Vraiment, l’hôpital de Siguiri ne concorde pas à l’image de Siguiri, cette préfecture ne mérite pas ça. Il faut qu’on change non seulement son édifice mais aussi l’intérieur de la cour même. Pendant la saison des pluies, on ne peut même pas rentrer dans la cour, c’est grave. Donc nous interpellons à tous les niveaux les autorités administratives, politiques et communales de faire face à l’hôpital préfectoral de Siguiri », explique Mamoudou Magassouba, citoyen du quartier Bananikoro.

Au-delà tout, bon nombre de patients montrent l’état dégradé des lits de l’hôpital. « Les lits sont vraiment dépassés, les cafards et les araignées sont les principaux locataires, sans compter les punaises », a témoigné Iya Camara, patiente à la maternité.

Il faudrait donc que le gouvernement prenne l’initiative de rénover l’hôpital préfectoral de Siguiri car chaque jour le nombre de la population ne fait qu’augmenter.

Moussa Koutoubou Condé, correspondant à Siguiri

+224622478601

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.