Siguiri : l’UFR porte plainte contre le Rpg Arc-en-ciel

Print Friendly, PDF & Email

A Siguiri, en Haute Guinée, la campagne électorale pour les élections communales du 4 février prochain se poursuit non sans petites tensions. Partout des banderoles aux carrefours et lieux stratégiques se bousculent dans la ville. Chaque parti politique bande ses muscles pour attirer plus d’électeurs. Mais à l’UFR, l’amertume est grande. Le parti de l’ancien premier ministre Sidya Touré n’est pas content du Rpg Arc-en-ciel. Le coordinateur préfectoral du parti dans le Bouré a porté plainte contre le parti au pouvoir pour, dit-il, avoir arraché ses banderoles et photos dans les rondpoints de Siguiri.

Baba Fofana, joint par Mediaguinee, a déclaré s’être plaint à la commune contre le Rpg.

« J’étais à la commune pour porter plainte contre le Rpg. Pourquoi certains de leurs membres arrachent nos objets politiques ? Donc, j’ai appelé Conakry, ils vont appeler pour que ça cesse sinon vraiment ce n’est pas bon. Nous sommes tous partis politiques et on veut la paix », lance-t-il.
Le secrétaire général de la commune urbaine de Siguiri Almamy Tounkara a confirmé le dépôt d’une plainte.

« Je confirme que l’UFR a porté une plainte contre le parti au pouvoir mais dans les textes de loi, le nouveau code électoral révisé a précisé dans son article 45 qu’aucun parti politique n’a le droit d’installer un objet sans une demande d’autorisation à la commune. Donc parmi les 11 formations politiques de Siguiri, seul le Rpg Arc-en-ciel qui a fait une demande depuis le 15 janvier 2018 dernier », ajoute-t-il.
A dix jours du vote, la bataille politique reste tendue à Siguiri, le fief traditionnel du Rpg Arc-en-ciel.

Moussa Koutoubou Condé, correspondant préfectoral à Siguiri

(+224)622478601

 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.